emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les hommes mieux payés que les femmes

Les hommes mieux payés que les femmes
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les hommes sont toujours mieux payés que les femmes. Entre 7 et 36 % de plus. C’est ce que révèle l’enquête du cabinet Aon Hewitt sur les salaires dans l’industrie publiée en exclusivité par L’Usine Nouvelle du 24 novembre.

Les hommes et les femmes sont égaux ! Mais pas sur les salaires. Dans son article « Le salaire des unes et … celui des autres », L’Usine Nouvelle dans son édition du 24 novembre revient sur la problématique salariale homme/femme. En effet, depuis 1983, les lois se succèdent sur la question. Et pourtant, l’écart reste significatif sur de nombreuses fonctions et notamment dans l’industrie. Une nouvelle tentative a été lancée avec la loi sur les retraites du 10 novembre 2010 prenant effet au 1 er juillet 2011. Elle oblige les entreprises de plus de 50 salariés à négocier un accord collectif ou un plan d’action sur l’égalité professionnelle avant le 1 er janvier 2012. Rien n’est prévu en revanche pour les entreprises de moins de 50 salariés.

 

Les femmes, des facteurs à risque ?

Sur la question salariale, il existe cependant des secteurs privilégiant les femmes. Ces secteurs épargnés sont ceux de la pharmacie, de l’électricité   et de l’électronique ou encore de la chimie. Les salaires des femmes y sont supérieurs à ceux hommes. Dans le secteur pharmaceutique, par exemple, les hommes gagneront 36 719 euros brut mensuel conte 38 004 euros pour les femmes.

Mais c’est loin d’être le cas partout. En effet, dans les fonctions informatiques, l’écart est de 7 %. Dans la gestion et le marketing, il est de 20 %. Dans les postes de commercial, l’écart va jusque 36 %, soit un salaire moyen de 45 000 euros brut pour une femme contre 60 000 pour un homme. Les diplômes ne garantissent pas non plus un meilleur traitement puisque selon une étude du cabinet C&B Alternative, les femmes sont en moyennes plus diplômées que les hommes.

Pourquoi ce décalage ? Les femmes restent considérées comme des facteurs à risque car « elles sont moins flexibles, moins mobiles et moins aptes au management », selon Brigitte Grésy, inspectrice générale des affaires sociales et auteur d’un rapport sur le sujet. Il y a aussi la maternité qui reste un problème pour les entreprises françaises, mais aussi parce que les femmes restent aussi timides ou peu confiantes sur le sujet de l’augmentation salariale, selon Anne-Cécile Sarfati, auteure de « être femme au travail ».

 

 

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Laura Maubrey

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4858 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

BOREALIS
CIBLEXPERTS
IPLC EUROPE
EAU DU PONANT
USERCUBE
Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X