emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Directeur de magasin

Les managers ont toujours un (bel) avenir dans la grande distribution

Les managers ont toujours un (bel) avenir dans la grande distribution
Daniele Pederzoli.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Auchan vient d’annoncer la suppression de 800 postes d’encadrement pour les années à venir. Pour l’ensemble des spécialistes du secteur, il s’agit d’un épiphénomène. La tendance est à la revalorisation du niveau de l’ensemble des salariés de la grande distribution.

 

Auchan, « souvent précurseur en matière de politique RH » comme le souligne le cabinet de recrutement CCLD, a fait savoir fin janvier dernier qu’elle allait supprimer 800 postes d’encadrement. Fin 2012, le plan de sauvegarde de l’emploi de Carrefour menait déjà la vie dure aux managers. 533 postes administratifs ont été supprimés dont 450 postes de cadres. Le cadre serait-il en passe de devenir une espèce en voie de disparition dans le secteur ? Daniele Pederzoli, directeur du Bachelor in Retail management-Ecal à la Neoma Business School n’en croit rien. Certes, le secteur n’est pas au mieux de sa forme : « une croissance assez plate et une guerre des prix rude entre les enseignes. Mais ce n’est pas la première crise que traverse la grande distribution. Elle a toujours alterné les phases de renforcement des fonctions sièges avec celle de retour sur le terrain et d’optimisation des coûts. Depuis quelques années, les enseignes veulent retrouver une proximité avec les clients. Mais elles auront toujours besoin de personnes qualifiées pour analyser le marché local, prendre des décisions et animer les équipes », estime-t-il.

 

« Relever le niveau des employés »

Au sein de CCLD Recrutement, l’annonce d’Auchan a plutôt surpris les consultants, tant les « lumières sont au vert pour le recrutement des cadres dans le secteur, confie Cyril Capel, fondateur et dirigeant de ce cabinet spécialisé dans la grande distribution. Depuis septembre, les besoins vont crescendo pour des profils d’agents responsables, de chefs de rayon et de directeurs de magasin. Les enseignes veulent une valeur ajoutée auprès du client. La tendance est donc à élever le niveau d’encadrement pour conseiller et accompagner au mieux la clientèle, et à relever aussi le niveau des employés ». L’avenir des cadres est donc pour les années à venir dans l’opérationnel.

 

« Il s’agit de rationnaliser tout cela »

Toutefois, il y a une faille dans le raisonnement quand on l’applique au cas Auchan qui supprime 800 postes d’encadrement… en magasins. L’enseigne fait-elle exception ? En partie oui, avance Grégory Bressolles, responsable de la chaire e-commerce et distribution à la Kedge BS Bordeaux. Car, « chez Auchan, analyse-t-il, la structure devenait trop hiérarchique : un chef de rayon, un sous-chef de rayon, un chef de secteur. Il s’agit aujourd’hui de rationnaliser tout cela, d’introduire plus de souplesse et de participatif. Le cadre agira sur un périmètre élargi. Ses fonctions d’animation des équipes, commerciales et de prospectives seront renforcées. Les embauches de cadres pourraient être gelées cette année, mais elles repartiront. » Les chefs rayon pour les métiers de la bouche resteront très recherchés en 2014, anticipe le cabinet Hays dans sa dernière étude. Les bons profils sont rares et le secteur a tendance à se recentrer sur ce qui marche, soit l’alimentaire.

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Etudes, recherche et développement : quels salaires pour les cadres ?

Etudes, recherche et développement : quels salaires pour les cadres ?

« Le marché de l’emploi est très dynamique »

« Le marché de l’emploi est très dynamique »

Les travaux publics recrutent à tout va en Ile-de-France

Les travaux publics recrutent à tout va en Ile-de-France

« Chez Egis, 90 % de la conception de nos ouvrages seront en BIM d'ici à 2020 »

« Chez Egis, 90 % de la conception de nos ouvrages seront en BIM d'ici à 2020 »

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

369 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X