emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

Les métiers qui vont recruter dans la voiture de demain

Les métiers qui vont recruter dans la voiture de demain
Les véhicules connectés, autonomes, ouvrent la voie des évolutions technologiques actuelles
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Connectée, autonome, électrique, l’automobile est en pleine transformation. Son usage évolue également avec le développement du covoiturage et des services collaboratifs dans le domaine de la mobilité. Eric Poyeton, directeur général de la Filière automobile et mobilités (PFA), nous détaille l’impact de ces évolutions sur les emplois. Par Coralie Donas.

Quels sont les métiers qui émergent et les compétences qui se renforcent pour relever les enjeux technologiques des nouveaux véhicules ?

"Les véhicules allégés à faibles émissions, les véhicules connectés, autonomes, ouvrent la voie des évolutions technologiques actuelles. Nos domaines d’innovation sont nombreux et les entreprises investissent massivement, plus de 5 milliards d’euros par an, dans la recherche et le développement, ce qui classe la filière en tête des investissements R&D. En conséquence, des nouveaux métiers apparaissent et les besoins en compétences existantes sont confortés dans nos entreprises. Pour donner quelques exemples, le véhicule autonome et connecté crée un appel d’air pour les  les professionnels formés à l’électronique, l'automatisme, les médias embarqués, la cyber-sécurité et de plus en plus, la réalité augmentée. Les entreprises cherchent des ingénieurs et des techniciens en mécanique des fluides, thermique, thermodynamique, pour améliorer la chaîne cinématique. Les besoins se renforcent aussi sur la maîtrise de la catalyse des matériaux, pour gérer les émissions des moteurs. Autre illustration, l’électrification des véhicules nécessite des personnes ressources en électronique de puissance."

Comment les nouveaux usages liés à la mobilité impactent les métiers ?

"Les entreprises ont besoin d’ingénieurs qui maîtrisent les sciences humaines pour travailler sur le sujet de la responsabilité homme-machine, directement convoqué par les véhicules autonomes. Ces profils avec une double compétence sont aussi recherchés chez les grands acteurs qui ont des départements dédiés aux nouveaux usages et services liés à la mobilité. Le véhicule autonome tisse des liens entre le véhicule et les infrastructures au sens large, la route, le smartphone, les systèmes de communication, le GPS. Cela entraîne un besoin accru de profils spécialisés en informatique et médias. La demande se renforce aussi significativement sur des architectes des systèmes de médias embarqués." 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

464 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X