emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Les nouveaux métiers 2.0 de Naval Group

 | par 

Les nouveaux métiers 2.0 de Naval Group
Les profils sont issus d’école d’ingénieurs, d’université, d’école en lien avec le monde informatique.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Depuis quelques années le leader européen du naval de défense, Naval Group, attire dans son giron ingénieurs et techniciens pour développer des systèmes d’informations ultra-performants. Spécialistes de la data, architectes systèmes ou experts en cybersécurité. Zoom sur ces nouveaux métiers du numérique qui transforment le quotidien des marins.

Vingt-cinq millions. C’est le nombre de ligne de codes qui composent le système de combat d’une frégate FREMM, frégate furtive de dernière génération produite par Naval Group, notamment pour la marine française. Qui sont les nouveaux « charpentiers » derrière les cerveaux ultra-sophistiqués des navires de combats ?

« Il y a des ingénieurs qui conçoivent les logiciels, les architectes systèmes, on trouve aussi des data scientists qui assurent le traitement des données, et également des architectes cybersécurité pour protéger les systèmes d’information », détaille Didier Gilavert, directeur et DRH du site d’Ollioules(Var) chez Naval Group, où sont conçus les systèmes de combat des navires.

Elaborer le cerveau des navires de combats

Les ingénieurs et architectes systèmes créent des logiciels capables de synthétiser toutes les informations, fournies par les senseurs (capteurs), radars…afin de permettre aux marins de prendre des décisions le plus rapidement possible.

Les architectes cybersécurité doivent protéger les systèmes d’information qui peuvent faire l’objet de piratages informatiques. Leurs missions : simuler des attaques et assurer une veille sur les risque rencontrés par les autres entreprises.

Les data scientists interviennent dans le traitement de données. Ils sont associés au déploiement d’outils d’intelligence artificielle. Naval Group travaille en effet sur des outils de reconnaissance qui permettent par exemple d’identifier l’origine d’un son (sous-marin…).

« Nos outils vont aider les marins à réagir très, très vite, c’est un facteur différenciant. Aujourd’hui, en cas d’attaque subsonique, pas question de mettre trois-quarts d’heure à prendre une décision », explique Didier Gilavert.

Des profils très recherchés

Toutes ces compétences sont très recherchées sur le marché du travail. Les profils sont issus d’école d’ingénieurs, d’université, d’école en lien avec le monde informatique.

« La demande explose depuis cinq ans. Clairement, ce sont des métiers en tension mais chez Naval Group nous arrivons à nous positionner malgré la rareté des profils. Travailler sur des logiciels de sous-marins ou de porte-avions, cela suscite l’enthousiasme », sourit Didier Gilavert.

Naval group assure en effet la réalisation et l’entretien des vaisseaux de la Marine Nationale, notamment le porte-avions Charles-De-Gaulles. Aussi ces nouveaux métiers du numérique viennent-ils s’ajouter aux autres recrutements plus classiques.  « Nous recherchons aussi toujours des mécaniciens, soudeurs, charpentiers. Ces métiers là évoluent aussi avec le numérique : on travaille sur des tablettes, on commence même à utiliser des exosquelettes sur certains chantiers », poursuit le directeur du site d’Ollioules.

1500 recrutements en 2019

Ainsi en 2019, Naval Group qui compte environ 15 000 salariés en France, recrutera 1500 nouveaux collaborateurs. « Nos projections sont identiques pour les années suivantes du fait de la progression de nos activités », confie le directeur. Rien qu’à Ollioules, l’effectif grossit ainsi de 8 à 9% par an.

Dès lors, le groupe multiplie les opérations séductions auprès de potentielles recrues en organisant des journées portes-ouvertes, des afterworks mais aussi des actions de sensibilisations dans les collèges et les lycées à proximité de ses sites. « Nos besoins couvrent tous les secteurs d’activités, à tous les niveaux : ouvriers, techniciens comme ingénieurs », conclut Didier Gilavert.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

« Chez Egis, 90 % de la conception de nos ouvrages seront en BIM d'ici à 2020 »

« Chez Egis, 90 % de la conception de nos ouvrages seront en BIM d'ici à 2020 »

Wok to Walk, l’enseigne de restauration rapide asiatique, se développe en France

Wok to Walk, l’enseigne de restauration rapide asiatique, se développe en France

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

651 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X