emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les métiers du tourisme

Les nouveaux métiers de l’hôtellerie et de la restauration

 | par Lucile Chevalier

Les nouveaux métiers de l’hôtellerie et de la restauration
L'hôtellerie-restauration utilise désormais des data miners, yeld managers et autres data analysts.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Manger au restaurant ? Dormir à l’hôtel ? C’est dépassé. Les enseignes ont l’ambition d’offrir au client une expérience sur-mesure, unique, voire artistique allant au-delà de ces activités vitales. Pour se faire, le secteur s’appuie sur une palette de nouveaux métiers. Nous vous présentons les plus emblématiques.

 

7 500 postes ont été créés au 1er trimestre dans les secteurs de l’hôtellerie et de la restauration de cette année, selon l’Insee. C’est du jamais vu depuis 2011. L’emploi repart certes, mais il repart sur de nouvelles bases. La digitalisation à l’œuvre ici comme dans tous les autres secteurs, les nouvelles pratiques et envies des clients mais aussi la vive concurrence en cours sur le marché ont changé le secteur. On ne dîne plus aujourd’hui au restaurant, on ne dort plus à l’hôtel, on ferait bien plus. On vivrait une expérience unique, conçue spécialement pour répondre à nos envies. C’est du moins ce que disent en cœur les services de communication des restaurants et hôtels. Peut-être un brin exagéré. Néanmoins, force est de constater que ces secteurs accueillent de nouveaux métiers dont l’objectif est bien d’attirer le client, en ciblant mieux ses envies, en lui proposant des offres de plus en plus personnalisées et en lui proposant des prix attractifs. Portraits de 3 métiers qui symbolisent cette évolution.

 

Data analyst

Data analyst dans les chaînes de restauration ou hôtelières. C’est un métier corporate, autrement dit que l’on exerce au siège. « Le data analyst recueille puis analyse tout un ensemble de données sur les clients d’un groupe hôteller, explique Marie Allantaz, directrice de l’Ecole supérieure de commerce spécialisée Tourisme (ESCAET).  Ces informations sont récoltées par les différents établissements par le biais par exemple des cartes de fidélité ou lors des réservations. Sa mission est alors de comprendre la clientèle, ses envies et pratiques différentes, en vue ensuite de proposer des offres de promotion ou autres ciblées ». Pour décrocher le poste, il faut être capable de maîtriser les techniques du data mining, les statistiques, les technologies et outils informatiques de bases de données et connaître les enjeux du secteur hôtelier ou de la restauration.

 

L’ingénieur designer ou l’architecte d’intérieur

L’ingénieur designer ou l’architecte d’intérieur devient l’objet d’une attention de plus en plus grande de la part des hôteliers et restaurateurs. Aujourd’hui, ce n’est plus seulement l’assiette qui fait le succès d’un restaurant, c’est un concept pointu, maîtrisé et qui transparaît au-delà de l’assiette, dans le cadre, le décor. Cette règle s’applique aussi pour les hôtels. Résultat : « les établissements font de plus en plus appel à des architectes d’intérieurs, des ingénieurs designer pour porter le concept à travers le style, la décoration. Les établissements sous-traitent dans la majorité des cas cette tâche à des agences spécialisées dans le design. Néanmoins, certains groupes hôteliers ou de restauration embauchent au siège des personnes en charge de ces projets. Ils viennent en général d’agences spécialisées », observe Maryvonne Labeille, directrice du cabinet Maryvonne Labeille, une structure spécialisée, entre autre, dans le recrutement des secteurs hôtellerie-restauration.

 

Le yield ou revenu manager

Le yield ou revenu manager a pour mission d’optimiser les revenus de son établissement. Comment ? En jouant sur les prix. Il ajuste en permanence le prix des chambres pour attirer les clients et remplir au maximum l’établissement. « Ce n’est pas un nouveau métier, explique Sylvain Massebeuf, directeur senior de la division Hôtellerie et Tourisme chez Page Personnel. Il existe depuis la fin des années 1980. Ce sont les compagnies aériennes qui ont adopté en premier ce type de pratique. Puis, il y a quelques années, le secteur de l’hôtellerie s’y est mis. Pour exercer ce métier, il faut en général être diplômé d’une formation bac+4 / bac+5 en école hôtelière, en école de commerce, d’ingénieurs ou universitaires dans une filière spécialisée. Il faut aussi bien sûr parler anglais, maîtriser les outils informatique et avoir un excellent sens commercial ».

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

334 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

ECONOMAT DES ARMEES Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X