emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'assurance, la banque et la finance

Les recrutements dans l’assurance en 2016

 | par Lucile Chevalier

Les recrutements dans l’assurance en 2016
Le secteur assurance embauche en 2016. Problème : les jeunes goûtent très peu ce secteur. Seulement 5 % des étudiants envisagent d’y travailler…
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En 2016, un peu moins de 13 000 personnes devraient être embauchées dans le secteur des Assurances. Et il y en aura pour tous les goûts. Les commerciaux et les gestionnaires de contrat représenteront la majorité des recrutés. Les actuaires et tous les métiers liés à la transformation digitale seront aussi particulièrement recherchés.

 

En 2016, comme en 2015, un peu moins de 13 000 personnes devraient être embauchées dans le secteur de l’assurance. Ah qu’il est plaisant ce secteur ! Depuis, le début de la crise, année après année, il ne ploie point. Une stabilité à toute épreuve. Merci au papy-boomers, nombreux dans ce secteur (l’âge moyen des salariés est de 42,4 ans, et 16,9 % ont 55 ans ou plus, selon les chiffres fournis par l’Observatoire de l’évolution des métiers de l’assurance) qui laissent la place libre pour de nouveaux candidats. Merci aussi à la loi française rendant obligatoire un certain nombre de produits d’assurance (assurance auto, habitation, etc.). Cela maintient ainsi un certain volume d’activité. Merci enfin à d’autres facteurs comme de nouvelles réglementations (l’ANI, la loi Hamon, Solvabilité II) ou l’avènement de la société numérique qui crée de nouveaux besoins et donc des recrutements pour les satisfaire.

 

Les commerciaux

Les premiers qui récolteront les fruits de la bonne santé dans le secteur en 2016 seront les commerciaux et les gestionnaires de contrats. Ce sont en effet dans ces deux familles de métiers que les volumes de recrutements seront les plus importants. « L’ANI, généralisant la complémentaire santé à tous les salariés, et la loi Hamon (facilitant les résiliations de contrats) créent de nouvelles opportunités de marché et accentuent la concurrence dans le secteur, explique Baptiste Lambert, manager de Robert Half Financial Services, l’un des principaux cabinets de recrutement spécialisés dans l’assurance. Pour capter ces nouvelles parts, les entreprises du secteur renforcent leurs équipes commerciales. Nos clients cherchent surtout des ‘chasseurs’ (capter de nouveaux clients), moins des ‘cueilleurs’ (fidélisation des clients). Pour les équipes de vente en protection sociale, il faut aussi au minimum 5 ans d’expérience. Ces commerciaux s’adressent à des chefs d’entreprise. Il faut maîtriser leurs enjeux, mais aussi les techniques assurantielles et connaître les produits ».

 

Les gestionnaires de contrat

Et une fois les contrats signés, il faut des gestionnaires pour assurer le suivi administratif et informatique des dossiers. Plus de contrats, c’est plus de travail, donc plus d’embauches. Sans compter que cette famille de métier souffre d’un turn-over important. C’est le lot des postes administratifs. Beaucoup de jeunes diplômés d’un BTS ou d’une licence commencent par là. Mais ensuite, ils grimpent rapidement vers d’autres postes. A cela s’ajoute l’effet papy-boom : 23,8 % des membre de cette famille ont 55 ans ou plus, selon les données de l’OEMA.

 

Les actuaires

Commerciaux et gestionnaires ne seront pas les seuls à profiter de la forte dynamique du secteur. Les actuaires, même si en volume les recrutements sont beaucoup plus faibles que chez les commerciaux ou gestionnaires de contrat, continueront à être recherchés par les entreprises en 2016. « C’est un des métiers pénuriques, analyse-t-on chez le cabinet de recrutement Hudson. De plus, les actuaires ont conscience de leur valeur. Ils n’hésitent pas à changer d’entreprises pour faire bondir leurs rémunérations ». Du coup, le turn-over est conséquent. C’est aussi un des métiers cœur et clé de l’assurance. Les entreprises en ont besoin à tous les étages. A la direction financière, par exemple : depuis 2008, les taux sont bas, les sociétés d’assurance doivent aller chercher du rendement avec le moins de risques possibles (Solvabilité II impose ici de nouvelles règles). Les actuaires calculent ces risques, mais aussi travaillent à mettre leur entreprise en conformité avec les nouvelles règles de Solvabilité II. A la conception des produits : pour affronter la concurrence, les entreprises créent des produits plus attractifs qu’il faut tarifer, c’est également le travail des actuaires.

 

Les métiers liés à la transformation digitale

Enfin, l’assurance est un secteur qui sait s’adapter aux évolutions de la société. Le numérique est le gros sujet du moment. « Il crée d’une part de nouveaux besoins comme s’assurer contre les cyber-risks, précise Louise Enescaux, responsable du secteur Assurances chez Hudson. Mais aussi de nouvelles pratiques tant au sein de la société (un usage plus grand des sites internet ou applications par les assurés) qu’au sein de l’entreprise elle-même (plus de communication entre les services, numérisation des donnés). Le secteur a donc besoin de nouvelles compétences pour s’engager dans la transformation digitale. Nous constatons une grande progression dans les embauches de nouveaux profils comme les data scientist, les digital officer… ».

Enfin, et c’est la dernière bonne nouvelle, dans un secteur dynamique, les salariés de l’assurance n’hésitent pas à saisir les nouvelles opportunités. Ils ne sont pas figés dans l’immobilisme, comme c’est le cas dans les secteurs en crise. Ils bougent, changent de secteur, de fonction. Des places se libèrent donc en permanence fluidifiant un marché du travail déjà très dynamique.

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

563 offres d’emploi en ligne

Fermer X