emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

Les recrutements dans la filière des boissons sans alcool

 | par Lucile Chevalier

Les recrutements dans la filière des boissons sans alcool
Dans la filière boissons sans alcool, le nombre annuel de recrutements avoisine les 400 par an.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Dans la filière des boissons sans alcool, les embauches sont au calme plat. Quelques centaines par an, surtout pour remplacer les départs et, essentiellement, sur des fonctions commerciales.

 

Patrick Massard, secrétaire général de la fédération agroalimentaire de la CFDT préfère nous prévenir. « Du point de vue des recrutements dans la filière boissons sans alcool, il ne se passe pas grand chose. C’est très stable ». La croissance : + 1 % par an, selon le dernier rapport du syndicat. Le nombre de salariés : 5 000, selon les dernières données d’Observia (qui à son habitude n’a pas souhaité apporter plus de détails en répondant à nos demandes d’interview). Et ce chiffre ne semble guère varier. « Nous sommes sur des marchés matures, poursuit le secrétaire général CFDT de la fédération agroalimentaire. Il n’existe pas de leviers de croissance. Ce serait même le contraire. Les campagnes de santé sur le thème de l’obésité et du diabète, lancées par le gouvernement, auraient même tendance à faire diminuer la production. Résultat chaque année, les recrutements se chiffrent à quelques centaines de quoi remplacer les départs (650 par an si on ajoute la filière des eaux) ». Plus précisément, avec la filière des eaux, les entreprises embauchent un peu moins de 330 jeunes de moins de 30 ans et une trentaine de seniors.

 

Des postes de commercial terrain

Le fleuve est donc bien tranquille. A tel point que, pour les principaux employeurs aussi, le recrutement est un non-sujet. Ce n’est pas un bon signe pour l’embauche. Le groupe Brivtic (Teissere, Moulin de Valdonne et Fruité), le groupe Suntory avec ses 550 salariés en France (Orangina, Schweppes, Oasis ou Pulco) ou PepsiCo France (pourtant régulièrement élu entreprise où il fait bon travailler…) ne répondent pas. Seule Coca-Cola Entreprise a bien voulu nous informer qu’elle embauchera environ 200 personnes cette année. Ce seront « principalement des postes de commercial terrain comme des attachés commerciaux, des chefs de secteur ou des managers des ventes », détaille le service communication.

 

Logistique, qualité, achats, maintenance 

Cet appétit de la filière pour les profils commerciaux est confirmé par Pôle emploi. L’organisme public souligne en effet que les « besoins concernent essentiellement les fonctions technico-commerciales et celles liées à la production » avant d’ajouter : «  l’automatisation croissante des process a également créé des besoins dans les services connexes à la production : logistique, qualité, achats, maintenance ».

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1845 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X