emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Coronavirus : les recrutements en chute libre dans la plupart des secteurs

 | par Christine CATHIARD

Coronavirus : les recrutements en chute libre dans la plupart des secteurs
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Avec une progression des mises en ligne d’offres d’emploi de +34% en janvier et +45% en février, le premier trimestre s’annonçait très positif chez Hellowork. L’émergence de la crise sanitaire et le début du confinement ont marqué un coup d’arrêt très net de la dynamique avec une baisse de 14 % des mises en ligne d’offres d’emploi sur les 2 dernières semaines de mars 2020 en comparaison de la même période en 2019. Nous avons interviewé David Beaurepaire, directeur délégué de Hellowork.
 
 

Comment la crise sanitaire a-t-elle ou va-t-elle avoir des impacts sur les recrutements et lesquels ?

Oui, sur les recrutements et l’économie en général. Le recrutement se met au diapason de l’économie. Dès l’annonce  du confinement, nous avons observé un impact tous secteurs confondus. La première semaine, le recrutement n’était pas le sujet, c’était la santé. La deuxième semaine, les recruteurs ont commencé à se poser des questions comme : « doit-on geler les recrutements ». Début avril, nous avons observé des ajustements.
 

Quelle est la différence  entre le 1er semestre 2019 cf le 1er semestre 2020 ?

Nous avions abordé l’année de façon très dynamique, nous étions en 2020 par rapport à 2019 à plus30 à plus 40%. 800 000 offres d’emploi nous étaient confiées. Le ralentissement s’est observé début mars. Avec moins 10% la première semaine et moins 16% la deuxième  semaine.
 

Hausse dans les Ehpad et la santé, baisse dans le tourisme

Quels secteurs sont les plus touchés ?

Le secteur de la santé explose avec le recrutement d’infirmiers, d’aides-soignants, d’accompagnants pour le Ehpad. Ces personnes remplacent celles qui ont pris des congés pour s’occuper des enfants. On observe  une hausse de 600%. Le secteur de la restauration hôtellerie tourisme est à moins 80%.
 

Et au niveau de l’industrie ?

L’industrie la plus impactée est celle de l’automobile avec une baisse les deux dernières semaines de 52%, et il est difficile de savoir si les recrutements vont reprendre.
 
Le deuxième  secteur le plus touché est le  secteur aéronautique (-45%) avec les chaînes de production  d’Airbus qui tournent au ralenti.
 
Le 3ème secteur le plus touché est le secteur pharmaceutique (-45%) les deux dernières semaines et certains se posent encore des questions quant aux recrutements.  Il  est probable  que ce secteur remonte.
 
Moins 45% également pour l’industrie manufacturière et -18% pour l’industrie pétrolière.
 

Un secteur hors-norme ?

Le  secteur en positif est celui de l’énergie, traitement des eaux… un  secteur vital au bon fonctionnement du pays avec le renfort de collaborateurs absents pour garde d’enfants : +54%.
 
Idem pour le secteur agroalimentaire qui a besoin de main d’œuvre, ainsi que le transport logistique.
 
Le secteur informatique reste positif (+12%) avec des besoins en recrutement ponctuels.
 
C’est un état des lieux à fin mars, fin avril nous aurons un nouvel état des lieux.  Les données sur le confinement vont changer la donne  car les entreprises auront un peu plus de vue sur le futur.
 
Les entreprises de travail temporaire sont sur le front sur le secteur de la santé avec 15 000 offres de recrutement rapide pour des besoins urgents à l’hôpital.
 

Et les candidats ?

Le nombre de candidats remonte aussi, la première semaine était à -45% sur la plateforme et aujourd’hui nous sommes à -15%.
 
 
>> A lire aussi : 
_ L'avenir reste flou pour les intérimaires

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

« Alsachimie va de l’avant ! »

« Alsachimie va de l’avant ! »

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8912 offres d’emploi en ligne

Fermer X