emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

Les recrutements repartent dans l’agroalimentaire

 | par Lucile Chevalier

Les recrutements repartent dans l’agroalimentaire
Pierre Lamblin, Apec
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Après une année 2013 plutôt en berne, les recrutements repartent en 2014. Une reprise à prendre avec précaution, l’incertitude pèse toujours sur l’avenir et la majorité des emplois à pourvoir sont saisonniers.

Dans l’agroalimentaire, en 2013, 316 entreprises ont mis la clé sous la porte ou sont passées par la case redressement judiciaire. Il s’agit d’un record selon l’Association nationale des industries agroalimentaires (Ania). 4 824 personnes ont, dans le même temps, perdu leur emploi. Heureusement, pour 2014, l’emploi semble repartir. Selon l’enquête Pôle emploi sur les besoins en main-d’œuvre, le secteur avec ses 47 814 projets de recrutement sera la 1ère industrie à embaucher cette année.

Attention toutefois à ne pas se réjouir trop vite. Plus de la moitié de ces projets (52,9 %) concernent des emplois saisonniers. Quant au recrutement des cadres, il serait en légère baisse cette année : moins de 2000 embauches selon l’Apec contre 2050 en 2013. « L’agroalimentaire ne diffère pas des autres industries, explique Pierre Lamblin, directeur des études à l’Apec. Les carnets de commandes ne dépassant pas les 6 mois, les entreprises restent prudentes dans leurs prévisions. Mais il pourrait y avoir des bonnes surprises ». L’incertitude ne pousse toutefois pas à l’embauche de jeunes diplômés - 12 % des embauches cadres en 2013 contre une moyenne de 15 % dans l’industrie et de 20 % pour l’ensemble des secteurs – ni au recrutement de profils atypiques. « Dans ce contexte, les entreprises embauchent des personnes directement opérationnelles, ayant occupé la même fonction dans une autre industrie agroalimentaire », observe Jean-Michel Cathala *, directeur du cabinet Jean-Michel Cathala Conseils. 29 % des embauches de cadres concerneront les fonctions commerciales, 24 % les services techniques (achats, logistique, sécurité, maintenance) et 24 % la production industrielle.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

« Alsachimie va de l’avant ! »

« Alsachimie va de l’avant ! »

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Mistertemp’ : Le leader de l’intérim digital vient de passer les 400 000 contrats intérimaires

Un campus 100% numérique

Un campus 100% numérique

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

Le gestionnaire de patrimoine, expert de la protection financière sur-mesure

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2062 offres d’emploi en ligne

Fermer X