emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les salaires augmenteront de 2,9 % en 2013

Les salaires augmenteront de 2,9 % en 2013
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
En 2013, les enveloppes d’augmentation salariale devrait s’alourdir de 2,9 % contre 2,8 % cette année, selon le cabinet Aon Hewitt. Certains en bénéficieront plus que d’autres. Variable et augmentations individuelles gagnent du terrain.

C’est une bonne nouvelle ! Malgré la crise et les plans sociaux qui ont poussé tout l’été comme des champignons, les salariés ne seront pas complétement mis à la diète quand la bise va venir. D’après la dernière étude du cabinet Aon Hewitt, présentée ce matin, les budgets d’augmentation salariale des 284 entreprises sondées sont en croissance de 2,8 % cette année. Ils devraient atteindre de 2,9 % l’année prochaine. Certes, l’époque pré-faillite de Lehman Brothers, pré- crise financière et économique, était plus généreuse. « Avant la crise, nous étions plus sur des tendances proches des 3 %, 3,1 % » souligne Vincent Cornet, responsable de l’activité rémunérations chez Aon Hewitt France. Mais il ajoute, tout de même que « seulement 3 % des entreprises du panel anticipent un gel des budgets d’augmentations pour 2013 ». Bref, les salariés auraient pu s’attendre à pire. D’ailleurs, comme le souligne l’étude, les sociétés interrogées ont pour objectif prioritaire pour 2013 de « maintenir un niveau global d’augmentation au-dessus de l’inflation ».

 

Certains ont une part du gâteau plus importante

Mais, et c’est le hic, elles veulent aussi « maîtriser les coûts » et « reconnaître la performance pour retenir les meilleurs ». Conséquence : certains auront une part du gâteau plus importante. Ainsi, lorsque l’on rentre dans le détail de l’étude, il faut noter que les augmentations générales – soit « les augmentations versées à tous les salariés de l’entreprise » rappelle Aon Hewitt – ne grossissent que de 1,3 % en 2012, alors même que l’inflation devrait atteindre selon l’Insee le 1,9 %. Pour 2013, un petit geste en plus, elles devraient atteindre les 1,4 %. En revanche, les budgets alloués aux augmentations individuelles, qui « sont définies en fonction de l’appréciation de la performance individuelle des salariés » définit le cabinet, devraient augmenter cette année, comme pour l’année prochaine de 2,6 %. Une moyenne, encore une fois. Dans la pratique, quand une entreprise verse une augmentation individuelle pour retenir un salarié, elle oscille « en général entre 3 et 8 % d’augmentation » note Vincent Cornet. En 2012, 91 % des entreprises pratiquent des augmentations individuelles. Et même 2/3 d’entre elles ne proposent que ce type d’augmentation à leurs salariés.

 

Progression de la rémunération variable

Autre outil pour retenir les meilleurs talents et reconnaître la performance : le variable. Comme le note l’étude, « les pratiques de rémunération variable continuent de se généraliser ». En 2000, 70 % des entreprises avaient adopté cette pratique pour les cadres, et de 20 à 30 % pour les non-cadres. Plus d’une décennies plus tard, 95 % des sociétés ont cette pratique pour les cadres et 86 % pour les non-cadres.

Lucile Chevalier

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X