emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires de la grande distribution

Les salaires des directeurs de supermarchés

 | par Lucile Chevalier

Les salaires des directeurs de supermarchés
Un directeur de supermarché perçoit de 27 000 à 50 000 euros brut par an.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Un directeur de supermarché peut gagner de 35 000 à 50 000 euros brut par an. Emploi-Pro vous dit comment atteindre le haut de la fourchette.

 

« Un directeur de supermarché gagne environ 35 000 euros brut par an avec les primes, pointe le cabinet Hays. Pour ces dernières, le variable oscille entre 20 % et 30 % du fixe. Il y a aussi les primes à la participation et sur intéressement qui représente chacune environ un mois de salaire ». Avec un titre comme « directeur », on avait dans l’idée que ce responsable mettrait plus de beurre dans ses épinards. Toutefois, ceci est une moyenne, une sorte de salaire robot des directeurs de supermarché. Certains gagnent en effet plus. La surface du magasin joue. La rémunération de 35 000 euros brut par an s’applique en effet pour les responsables de magasin ayant une surface tournant autour des 1000 m2. Si le magasin est plus grand, qu’il mesure autour de 3500 m2, alors la rémunération atteint plutôt les 45 000 à 50 000 euros brut par an. Ensuite, l’expérience paie. « Pour les magasins d’une surface de 1000 m2, le salaire des directeurs débutants s’établissent à 27 000-30 000 euros brut par an. Ils passent avec de l’expérience à maximum 30 000-34 000 euros brut par an. Pour les surfaces plus grandes, on part à 36 000-42 000 euros brut par an pour atteindre les 48 000-54 000 euros brut par an », nous aiguille Cyril Capel, fondateur et dirigeant du cabinet CCLD Recrutement.

 

Des compétences commerciales

Pour ce dernier, il existe encore d’autres leviers pour faire gonfler la fiche de paie. « Les supermarchés traditionnels rémunèrent en général mieux leurs salariés que les hard-discounters. C’est une histoire de marge. Plus elle est faible, plus il faut faire du volume, et l’enseigne cherche avant tout chez un directeur un bon manager de rayon. Si la marge est plus forte, nous sommes plutôt dans une opération de séduction des clients, les enseignes cherchent ici plus des compétences commerciales qui sont mieux rémunérés ».

Enfin, l’emplacement du magasin joue également. Bien placé, il rapporte plus de chiffre d’affaires et donc fait gonfler les primes.

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

NGE recrute au Forum ESTP

Ingerop recrute au Forum ESTP

Hays recrute au Forum ESTP

Fayat recrute au Forum ESTP

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

384 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X