emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Les stratégies à mener pour devenir supply chain manager

 | par Gwenole Guiomard

Les stratégies à mener pour devenir supply chain manager
Bruno Croizat, Essec.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour devenir supply chain manager et atteindre le plus haut niveau de cette fonction, il faut débuter par de l’opérationnel, puis passer alternativement du siège au terrain. Pour poursuivre sa carrière, il faudra quitter la supply chain pour intégrer les directions générales.

 

Les carrières en supply chain peuvent désormais atteindre des sommets. Prenons, par exemple, celle de Tim Cook, le PDG d’Apple. Il a commencé par la logistique, est devenu directeur opérationnel pour décrocher la direction générale à 50 ans. « C’est un parcours idéal, commente Bruno Croizat, directeur du Mastère spécialisé en “logistics and supply chain management” d’Essec Business School (25 étudiants, 16 500 euros de frais d’inscription). Pour suivre l’exemple de Tim Cook, un spécialiste de la supply chain doit débuter par une fonction opérationnelle, un job où l’on est en phase avec la réalité, le concret. Il gère le stock, les urgences. Puis, il est indispensable d’alterner le terrain avec des fonctions transversales d’analyse comme chef de projet logistique. Il faudra ensuite diriger une structure regroupant les services achats, le département industriel et la supply chain. Ce regroupement se nomme la “direction des opérations”. C’est un tremplin vers les fonctions de dirigeant. »

 

« Le supply chain manager doit communiquer »

Bien sûr, cette trajectoire demeure exceptionnelle. Mais pour avoir une chance de l’emprunter, il est indispensable, dans une fonction qui n’a pas 25 ans d’âge, de choisir une entreprise avec un département supply chain considéré comme stratégique et comme créateur de valeurs. Pour s’y développer, il faut aussi montrer que l’on dispose des qualités exigées par la profession. Ainsi, la fonction supply chain valorise le service aux clients. Ce dernier doit être au centre de toutes ses préoccupations. Il faut aussi être un communiquant. « Le supply chain manager doit échanger avec ses équipes, sa direction, les financiers, les commerciaux, approuve Corynne Jaffeux, conseillère pour la direction générale pour l’enseignement supérieur de l’AFT-Iftim et codirectrice du Mastère spécialisé de l'IML (Institut international de management pour la logistique) qui compte 50 étudiants (le cursus MS en supply chain design and management est désormais en alternance et coûte à l’employeur 19 500 € HT de frais de scolarité). C’est un homme ou une femme de terrain s’adaptant aux personnes en interne et en externe. Il doit parler anglais et une autre langue, être mobile physiquement et intellectuellement. Ce sont des qualités difficiles à obtenir et que l’on acquiert avec le temps et l’expérience. »

 

Débuter par le conseil

Un recruteur se méfiera donc du « logisticien » n’évoquant que la stratégie à long terme. Il faut avoir le goût de résoudre des problèmes concrets. Et donc de savoir de quoi on parle. Comme la supply chain est, par essence, un département de mise en relation, il faudra aussi démontrer, tous les jours, ses capacités d’ouverture, de curiosité, d’écoute et de conviction tout en maîtrisant les systèmes d’information.

« L’autre stratégie est, enfin, de débuter par le conseil, estime Myriam Cailloux-Roques, responsable adjointe du MS Management industriel et systèmes logistiques de l’école des Mines ParisTech (20 étudiants, 13 100 € de frais de scolarité). C’est une excellente école. Il faut, certes, accepter des conditions de travail difficiles. Mais cela développe l’autonomie, des situations compliquées, des changements de secteur, des horaires à rallonge. » Ensuite, il sera toujours possible de poursuivre dans le conseil ou d’intégrer la structure d’un de ses clients.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X