emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Limoges forme des managers de centre-ville

 | par Contactez la rédaction de  LSA

Limoges forme des managers de centre-ville
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Le métier de manager de centre-ville a enfin sa formation. Un module a été intégré dans le cursus de la licence immobilière de la faculté de droit de Limoges pour préparer des professionnels à cette fonction en plein développement.


Certes, ce n'est qu'un module d'une vingtaine d'heures de cours intégré au cursus de la licence professionnelle métiers de l'immobilier de la faculté de droit de Limoges. Mais, pour l'instant, il s'agit de la seule formation initiale préparant au management de centre-ville. Cet enseignement est à la fois initié et dispensé depuis la rentrée 2005 par Jean-Gérard Didierre, président du club des managers de centre-ville, et maître d'oeuvre du renouvellement urbain du coeur de Limoges.

À la grande satisfaction de ce dernier, le nouveau programme intitulé Renouvellement urbain commence à atteindre son but, puisqu'il a permis aux étudiants non seulement de découvrir ce métier en plein développement, mais aussi de susciter quelques vocations.

Cette année, cinq ou six d'entre eux auraient changé d'orientation au cours de leur annéede licence pour s'intéresser au management de centre-ville. Certains auraient même axé leurs projets «tutorés» sur cette problématique.

« La première année, le marché n'était peut être pas assez mûr; aussi, tous les étudiants sont restés dans le domaine de l'immobilier. Mais, depuis un an, les villes ont vraiment pris conscience de la nécessité de dynamiser le commerce de centre-ville et les propositions se multiplient: aujourd'hui, près d'une dizaine de postes sont à pourvoir», constate Jean-Gérard Didierre.

Des débouchés assurés

En effet, les municipalités sont de plus en plus nombreuses à se doter d'un manager de centre ville : elles sont d'ores et déjà 57 en France à s'être lancées dans des programmes de développement. D'autres, comme Caen, Pontoise, Cergy ou Montpellier, y réfléchissent.

Mais si des places sont à prendre aujourd'hui, les candidats restent encore trop peu nombreux, ce qui les rend très recherchés... Pour preuve, une étudiante de la licence de Limoges vient d'être embauchée avant même d'avoir obtenu son diplôme.

Faute de formation spécifique, les professionnels venaient jusqu'à présent d'horizons variés: écoles de commerce, anciens responsables de centres commerciaux, professionnels de l'immobilier... Ils pouvaient ensuite bénéficier de la formation continue dispensée par le Centre d'études et de formation des assistants techniques du commerce, des services et du tourisme (Céfac).

Le module Renouvellement urbain que l'université de Limoges propose met aujourd'hui sur le marché des juniors préparés aux différentes facettes du métier en plein essor. « Ce qui m'a séduite dans cette activité, c'est la grande polyvalence et son côté dynamique. J'aime l'idée de faire revivre une ville », confie Sigolène Berthouin, étudiante en licence.

L'autre plus de la formation concerne son enseignement extrêmement concret, basé sur l'étude de réalisations récentes comme celles de Brest, de Rouen ou de Limoges, et surtout sur l'enthousiasme du professeur. « Il a su nous faire partager sa passion et nous la transmettre», reconnaît Sigolène Berthouin.

Nathalie Tran

 

« Je prendrai mon poste dès ma sortie de fac » DOROTHÉ HILTA, 22 ans, manager de centre-ville à Saint-Maixent-l'École, dans les Deux-Sèvres, promo 2007

«En m'inscrivant à cette licence, je pensais devenir agent immobilier. J'ai découvert le métier de manager de centre ville en suivant les cours de Jean-Gérard Didierre.

J'ai fait mon stage dans le cadre de la redynamisation du coeur de Limoges, où j'ai monté une opération d'animation intitulée Parcours de l'art, qui a permis à 95 artistes contemporains d'exposer leurs oeuvres chez les commerçants du centre-ville et de faire découvrir Limoges et ses commerces.

Aujourd'hui, je viens d'être embauchée comme manager du centre-ville de Saint-Maixent-l'École, un poste que je vais prendre en juillet, dès ma sortie de fac.»


 

Un diplôme Bac + 3

>
Durée de la formation  1 an

> Accès  Bac + 2 (généralement après le Deust professions immobilières de la faculté de Limoges)

> Le programme est axé sur les professions immobilières, avec des enseignements fondamentaux tels que droit de la construction, législation sur la copropriété et les baux d'habitation, fiscalité immobilière, droit de l'assurance, urbanisme et environnement urbain, droit du logement social, technique fondamentale de vente, organisation, initiation au marketing...

> L'enseignement est complété par un projet «tutoré» et un stage de douze semaines faisant l'objet d'un mémoire.


 

Un module cible

Au programme :
Présentation d'une opération globale de renouvellement urbain, cours sur le périmètre de restauration immobilière (PRI) et le Fonds d'intervention des services de l'artisanat et du commerce (Fisac), étude de cas de restauration immobilière, contrôle et qualité des travaux, histoire du logement en France depuis 1945, procédures opérationnelles, acteurs de l'aménagement, cours sur les CDEC...

 
Cet article est paru dans notre édition magazine du 12 juillet 2007 n°2008. Un numéro que vous pouvez commander en ligne.  

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

12897 offres d’emploi en ligne

Fermer X