emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution, Les salaires de la grande distribution

MANAGER DE CENTRE-VILLE : Un catalyseur de vie urbaine

 | par La rédaction de  LSA

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
«Ma mission la plus importante est sans doute celle qui se voit le moins: créer et maintenir le lien entre les différents partenaires du projet de centre-ville.»


Marc Malotaux, 33 ans, manager de centre-ville à Neuville-sur-Saône (Rhône)


© Lahcène Abib


Son CV

? Deug de géographie en 1995.
? Licence et maîtrise urbanisme et aménagement du territoire.
? Mastère de management des PME et création d'entreprise.
? De1999 à 2004, responsable du développement local à La Chaise-Dieu (Haute-Loire): création d'un réseau européen d'échanges en matière de développement local à partir du patrimoine architectural, paysager et culturel.
? Depuis décembre 2004, manager de centre-ville recruté par l'association CentreNeuVille.

CARRIÈRE La dynamisation des centres-villes impose des actions communes impliquant commerçants et élus. Le manager de centre-ville travaille à mettre en synergie ces différents acteurs.

C'est un métier qui a déjà fait ses preuves depuis longtemps en Belgique, au Canada ou au Royaume-Uni, et qui existe depuis huit ans maintenant en France. Un métier en pleine expansion - la chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Marseille-Aix-en-Provence veut créer 10 postes de managers de centre-ville d'ici à 2009! - mais qui, pour le moment, ne compte qu'une poignée de titulaires.

«Une cinquantaine environ», évalue Sabine Quilliot, chargée de mission gestion de centre-ville à la CCI LilleMétropole, la chambre de commerce «pionnière» de la fonction puisque c'est elle qui, s'inspirant des exemples belges, a initié le premier poste de manager de centre-ville. Son vice-président, Jacques Coulon, également président de l'Association française de management de centres-villes (AFMCV), attribue quatre missions principales à ce poste clé pour la (re)dynamisation des coeurs de ville: obtenir un engagement et une collaboration de chacun des acteurs locaux; faire l'interface entre le tissu local et le politique pour développer ensemble une vision commune et prospective de la ville ; définir et mener des actions d'animation et de communication ; enfin, monter des dossiers destinés à attirer des investisseurs potentiels en centre-ville.

Autonomie et liberté
Un poste à la fois stratégique et opérationnel. Qui, par son indépendance, se différencie nettement de celui d'animateur commerce, ou de chargé de mission commerce, mis en place par les chambres consulaires ou les municipalités. « Le manager de centre-ville est salarié d'une structure spécifique qui associe public et privé, le plus souvent autour de trois acteurs majeurs: ville, CCI et association de commerçants », précise Sabine Quilliot. «Cette autonomie est primordiale, insiste Marc Malotaux, recruté par CentreNeuVille, l'association de Neuville-sur-Saône (Rhône). Elle me donne la liberté de rappeler à l'ordre n'importe lequel des partenaires s'il ne tient pas les engagements qu'il a pris.»

De fait, ce métier requiert force de caractère et diplomatie. «Les enjeux sont très importants, analyse Anne-Sophie Turpin, manager de centre-ville à La Roche-sur-Yon (Vendée), et ils sont mixtes. D'un côté, un enjeu économique individuel (le chiffre d'affaires du commerçant) et, de l'autre, un enjeu collectif : dynamiser le centre-ville pour y faire revenir les clients.» Une double dimension qui fait appel à des registres de compétences
très variés... et quasiment impossible à réunir!

«C'est vraiment le mouton à cinq pattes», sourit SabineQuilliot. Si les annonces de recrutement réclament plutôt des diplômes en marketing-communication, une expérience antérieure liée aux collectivités locales apparaît comme un plus. «Au fil de mes cinq années de consulting en tourisme, j'avais travaillé avec de nombreuses villes, confie Anne-Sophie Turpin, ce qui a été un atout dans mon approche du poste.»

Une écoute attentive

Autre clé d'entrée à utiliser ou à développer: une bonne connaissance du monde du commerce. Si quelques managers de centreville bénéficient d'un avantage en tant qu'anciens commerçants, de toute façon, «il faut être le plus possible dans la rue, souligne Anne-SophieTurpin, car c'est ainsi que se construit le réseau». Une mission tout en nuances: «J'écoute beaucoup, je pose des questions, j'arrive avec un regard neuf, sans jamais meposer en?bongénie?qui détient LA solution », rapporte MarcMalotaux.

Pour multiplier les occasions de rencontres, chacun a ses astuces: organiser des ateliers ou réunions, visiter les commerces rue par rue ou prendre son café avec les commerçants du coin. Avoir un bureau «bien situé» facilite aussi les contacts...à condition d'adapter les horaires d'ouverture aux disponibilités des uns et des autres. D'où de vastes plages horaires en journée-y compris entre midi et 14 heures- à combiner avec de nombreuses réunions en soirée ou le samedi. «Raison pour laquelle les profils issus de la distribution, habitués à ces rythmes, sont intéressants à recruter», analyse Sabine Quilliot. Ces pratiques quotidiennes sont donc parfois vécues comme pesantes, mais jamais au point de motiver une démission.

«Le manager de centre-ville est un aventurier qui travaille au jour le jour sur un projet de long terme, poursuit la chargée demission. Il quitte son poste-parfois après trois à cinq ans- quand il a le sentiment d'avoir été au bout de sa mission. Avec l'idée de redémarrer un projet de centre-ville ailleurs (y compris à l'étranger) ou, au contraire, de passer à autre chose. » Une reconversion souvent facilitée par les contacts noués dans le cadre de ses fonctions: les compétences d'un manager de centre-ville intéressent aussi bien le secteur public (collectivités territoriales, chambres consulaires...) pour des postes de chargé de mission, que le privé (associations de commerçants, grandes enseignes) pour des postes de responsable. «Et pourquoi pas monter un cabinet de conseil en management unifié de centre-ville?», suggère Marc Malotaux.

CHRISTINE DELOYE

L'ESSENTIEL DE LA FONCTION

Ses missions
> Aller à la rencontre des acteurs du centre-ville pour identifier les besoins.
> Organiser des échanges entre les partenaires pour définir une stratégie commune.
> Monter et conduire des projets transversaux.
> Développer des outils d'animation et de communication.
> Rechercher des financements et des investisseurs.
> Éventuellement gérer une équipe de «stewards urbains», assistants sur le terrain.

Le Profil
> Bac + 4 à bac + 5 en marketing-communication.
> Expérience commerce, urbanisme, développement.
> L'Association française de management des centres-villes (AFMCV) organise des sessions de deux ou trois jours de formation «terrain».

La rémunération annuelle
> De 30000 à 36000 € bruts ( + éventuellement des primes de résultat).

Les qualités requises
> Un très bon relationnel et des qualités d'écoute.
> Être diplomate...mais ferme, pour pouvoir résister aux pressions.
> Se montrer patient et persévérant, car les résultats ne sont pas immédiats.
> Être indépendant mais pas pour autant solitaire, pour pouvoir travailler en coopération.
> Faire preuve de dynamisme, de réactivité et d'une grande organisation: il faut gérer simultanément de multiples dossiers.
> Être disponible en termes d'horaires.

Les évolutions possibles
> Manager d'un autre centre-ville .
> Chargé de mission dans une mairie, une CCI...
> Directeur d'un centre commercial.

et aussi

Animateur commerce
Animateur de réseau
Chargé de mission commerce
Responsable commerce

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

388 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X