emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Mieux diriger : "Je veux faire émerger de nouvelles idées"

 | par Céline Lacourcelle

Mieux diriger : Je veux faire émerger de nouvelles idées
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Huit conseils pour organiser un brainstorming efficace pour tous.

Cet exercice, qui doit mettre tous les niveaux hiérarchiques à contribution, peut doper la créativité de votre équipe.


Préparez le matériel
Avant de démarrer la réunion, veillez à ce que tout le matériel soit disponible dans la salle : un à deux paper boards, des feutres de couleur et des post-it à coller au mur. Eteignez bien sûr les téléphones pour ne pas être dérangés.

Nommez un animateur
Pour animer le débat, désignez un " Monsieur Loyal ". Que vous assumiez vous-même ce rôle ou que vous le déléguiez à un collaborateur, adoptez une ligne de conduite. L'animateur doit être neutre, il ne doit émettre aucun jugement, aucune censure. Il se doit de faire appliquer cette consigne aux participants. Sa mission n'est pas d'apporter des idées mais d'organiser celles des autres.

Limitez l'entrée
Attention à ne pas transformer le brainstorming en assemblée plénière. Pour phosphorer efficacement, un nombre restreint de participants est indiqué, entre 8 à 10 personnes en moyenne, pour une réunion d'une demi-journée.

Constituez un groupe hétérogène
Invitez des collaborateurs de différents services (production, marketing, DRH...) et niveaux hiérarchiques (cadres, chefs d'ateliers, ouvriers) ; la récolte d'idées n'en sera que plus riche.

Annoncez le menu
D'entrée de jeu, formulez clairement la raison du brainstorming : trouver un nom à tel nouveau produit, motiver les salariés, améliorer l'organisation des services, etc. Inscrivez ces objectifs sous la forme de mot(s) clé(s) sur le paper board.

Lancez l'exploration
Incitez les participants à lancer à la volée leurs idées à partir de ce que les mots leur inspirent, puis à rebondir sur ce qu'a dit le voisin, de façon spontanée et sans hiérarchie. Après une quinzaine de minutes, demandez à chacun d'approfondir la recherche sur trois mots énoncés. Invitez ensuite vos collaborateurs à mettre en commun leurs idées et à justifier leurs choix. Dans le même temps, l'animateur note ce qui est dit sur le paper board, reformule les idées peu claires, regroupe les plus proches et les relit à voix haute.

Recentrez le débat
Afin d'opérer un premier filtre, ne retenez qu'une trentaine d'idées qui paraissent les plus innovantes. Prévenez votre groupe qu'en général, une bonne vingtaine d'idées ne passeront pas ce test. Ensuite, formalisez ensemble les propositions qui en valent la peine.

Dressez un cahier des charges
Enfin, ne gardez que les idées réalistes, ayant la plus forte probabilité d'être finalisées. En moyenne, cinq seulement survivront. Redistribuez ensuite ces propositions à vos collaborateurs afin qu'ils planchent sur leur éventuelle mise en oeuvre. Il s'agit de dresser une sorte de cahier des charges. Là s'arrête la contribution des participants. Bien sûr, au fil des semaines, n'oubliez pas de les informer de l'évolution de leurs idées.
 

Article réalisé avec François-Marie Pons

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5367 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X