emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Mixité : les grandes entreprises ne montrent pas l’exemple

 | par Christophe Bys

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Entreprises, encore un (gros) effort si vous voulez être vraiment mixtes. Les femmes sont toujours aussi mal représentées au sein des entreprises du Cac 40. Leur part dans les organes de direction est ridiculement faible. Quelques entreprises industrielles font figure d’exception.

 Si vous croyez qu’il vaut mieux travailler dans une grande entreprise pour être dans un environnement favorable à la mixité, vous vous trompez. La 4 e édition du baromètre réalisé par Capitalcom sur les entreprises du Cac 40 est sans appel. Le chemin est encore long pour arriver à une répartition équitable des rôles. Pis, les résultats obtenus en 2009 indiquent une régression par rapport à l’année précédente.

 Les bons résultats des entreprises industrielles

La part des femmes dans l’effectif global baisse nettement en un an, passant de 34,2 % à 30,9 %. Le mouvement est identique pour l’encadrement : un quart des cadres sont des femmes en 2009 (c’était 27,6 % l’an dernier). Dans un tel contexte, rien d’étonnant à ce que le beau sexe doive toujours se contenter des miettes du pouvoir. En 2009, en France, les femmes ne représentent que 6,8 % des personnes siégeant dans les comités de direction et 8,8 % des membres des conseils d’administration. A noter que dans le classement des femmes dans les comités exécutifs, l’industrie enregistre de très bons résultats : Sanofi Aventis occupant la première place, suivi de PSA,  de Veolia, ex-aequo avec Unibail . On trouve ensuite L’Oréal et Alcatel Lucent. Pas de surprise du côté des fonctions occupées par les femmes : communication, ressources humaines arrivent en tête…à l’inverse direction générale ou géographique étant très rares. Dans les conseils d’administration, derrière BNP Paribas et Pernod Ricard, on note encore la place de L’Oréal (seule entreprise du CAC à présenter un taux de mixité supérieur à 15 % à tous les échelons), Saint Gobain (4 e) ou Air Liquide qui réalise la plus forte progression.

 Des entreprises peu mobilisées

Au-delà de ces exceptions, la réalité mesurée par l’organisme n’est pas glorieuse : « 92 % des entreprises du Cac 40 comptent au moins un indicateur inférieur à 10 % ». Ces résultats ne doivent rien au hasard. Capitalcom note le peu de volontarisme des entreprises du Cac 40. La moitié seulement indique avoir signé des accords relatifs à la mixité ou à la diversité. Moins de 20 % déclarent avoir fixé un objectif chiffré en matière d’égalité professionnelle. Cela n’empêche pas les entreprises de communiquer sur la mixité. Ainsi, quasiment toutes les entreprises publient un indicateur sur la mixité dans leur communication. 43 % des sociétés étudiées mettent en avant les actions qu’elles mettent en œuvre en faveur des femmes, tandis que 30 % insistent sur la prise en compte de la mixité dans la gestion de carrière.

« Paroles, paroles, paroles… », répondait déjà Dalida aux déclarations d’intention d’Alain Delon…  

Christophe Bys

 

Lire aussi : la situation des femmes dans l'automobile

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4880 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X