emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Nos conseils pour trouver un travail lors d’un salon de recrutement

 | par Gwenole Guiomard

Nos conseils pour trouver un travail lors d’un salon de recrutement
Le salon Top Recrutement de 2014.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le salon Toprecrutement se déroulera le mardi 31 mars à Paris-La défense. Cela correspond à la période la plus dense des forums de recrutement. Contrairement aux années de crise précédentes, les recruteurs se déplacent désormais pour embaucher. C’est pourquoi il est essentiel de s’y présenter comme lors d’un entretien de recrutement.

Le début du printemps est la période phare pour les salons de recrutement. Ainsi, Top recrutement, le salon du groupe Infoprodigital (voir la page web), accueillera quelque 200 recruteurs. Celui du forum Rhône-Alpes de Lyon, spécialisé dans la recherche d’ingénieurs, en a hébergé 153 les 4 et 5 mars 2015. Et comme les recrutements de cadres et de techniciens supérieurs reprennent, c’est le moment de rencontrer en un seul lieu des centaines d’employeurs proposant des milliers de postes (25 000 pour Top recrutement). 

« Les entreprises se présentent dans ces salons pour deux raisons, explique l’élève-ingénieur Mehdi Zaidi, président de l'association Forum Organisation qui développe le forum Rhône-Alpes depuis 1985. Elles font de la communication. Elles  proposent en même temps des missions et emplois aux candidats. Il s’agit de soigner leur marque employeur pour montrer que le candidat est bien accueilli et qu’elles sont présentes pour offrir du concret : un emploi ». Fini donc les rencontres des années 2010 où l’employeur venait communiquer sans avoir de jobs à proposer. « Nous sommes présents à des salons comme Top recrutement ou le Forum Rhône-Alpes pour recruter, confirme Jean-Yves Drevet, responsable du recrutement France de la société de service (certification) Bureau Veritas (450 recrutements prévus en 2015 dont 40 % d’ingénieurs et 60 % de techniciens). Il est contreproductif de se présenter à un salon sans offrir d’emploi aux candidats. Certaines embauches se font dans la journée, d’autres dans le mois qui vient, ou 6 mois après… ».

 

Le discours doit aussi être inattaquable

Pour trouver du travail lors de ses salons, le premier conseil est alors de bien préparer ces rencontres. Pour les recruteurs, près d’un candidat sur deux vient en dilettante… Ces entretiens devront être nombreux (au moins 4 entrevues par heure), denses et préparés. Chaque (bon) candidat aura déterminé son objectif professionnel : dans quel secteur il veut travailler, en France ou à l’international, dans un grand groupe ou une PME, comme chef de projet ou en expert ? Il est aussi indispensable d’optimiser son temps et se construire un parcours lors du salon sans négliger les conférences qui sont menées. Cela améliore sa connaissance sur le marché du travail. Il faut aussi se munir d’autant de CV que d’entreprises ciblées, disposer d’une apparence irréprochable avec costume pour les hommes et tailleur pour les femmes. Le discours doit aussi être inattaquable.

 

« Son parcours, son ambition, sa passion »

Le candidat doit donc se présenter à un salon comme s’il allait à un entretien d’embauche. « Pour cela et pour répondre à tous les imprévus, je conseille d’écrire sur fiche sa présentation, explique le chasseur de tête Alexandre De Gennaro, dirigeant de Fokus et auteur de « Entretien d'embauche, comment faire la différence ? 15 exercices rapides pour le réussir ». Il faut rédiger des textes ciblés sur les différentes thèmes intéressants un recruteur : son parcours, son ambition, sa passion, sa formation et son expérience. Ce sont des fiches synthétiques concrètes où l’on explique en quoi on est ouvert aux autres en mettant en avant une expérience de création d’entreprise en Angola ou un pilotage d’équipe pendant ses études ».

Enfin, il faut être convaincu qu’être recruteur sur un stand est éprouvant. Les candidats défilent et les seuls qui seront retenus seront ceux qui ont marqué leur auditoire. Il ne faut donc pas hésiter à mettre en avant sa passion et à la transmettre. « Les candidats dont je me souviens ces dernières années, conclut Alexandre de Gennaro, sont ceux qui m’ont montré ô combien ils avaient préparé l’entretien, m’avaient transmis leur passion pour leur métier et l’intérêt pour l’entreprise ciblée ».

 

Gwenole Guiomard

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Nos conseils pour décrocher un job lors d'un salon emploi

Nos conseils pour décrocher un job lors d'un salon emploi

Industrie, distribution, assurance, restauration : le recrutement repart

Industrie, distribution, assurance, restauration : le recrutement repart

Le salon emploi Top recrutement propose 30 000 postes le 13 octobre

Le salon emploi Top recrutement propose 30 000 postes le 13 octobre

Nos conseils pour trouver un travail lors d’un salon de recrutement

Nos conseils pour trouver un travail lors d’un salon de recrutement

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4792 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X