emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

« Nous embauchons beaucoup et l’âge n’est pas un critère »

 | par Coralie Donas

« Nous embauchons beaucoup et l’âge n’est pas un critère »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L'entreprise de BTP NGE valorise l'emploi des séniors. Elle vient d'être récompensée par le label "45 +" créé par le Comité de bassin d'emploi Sud 94. Interview de Bruno Pavie, directeur des ressources humaines.

Le Label « 45 + » valorise les entreprises qui recrutent des « seniors », des personnes de 45 ans et au-delà. Il a été créé par le Comité de bassin d’emploi Sud 94, qui a pour mission de développer l’emploi dans le Val-de-Marne. L’entreprise de BTP NGE a été récemment labellisée. Bruno Pavie, directeur des ressources humaines de l’entreprise, explique pourquoi l’embauche de seniors l’intéresse particulièrement.
 
 
 
Comment avez-vous été labellisé « 45 + » par le comité d’emploi du Val-de-Marne ?
 
Nous sommes présents dans le département du Val-de-Marne notamment avec l’entreprise NGE Infranet. Les personnes qui travaillent pour le label 45+ ont été agréablement surprises d’apprendre que nous n’écartions pas les candidatures émanant de personnes de 45 ans et plus. En effet, ces personnes sont dans la force de l’âge et s’il n’y pas d’avis médical contradictoire, nous les embauchons pour tous les types de postes. Nous avons les ressources pour embaucher et former des gens de 55 ans qui ont des compétences et qui sont prêts à remplir une double mission : être opérationnels et être prêts à transmettre leur savoir-faire aux plus jeunes.
 
 
 
Est-ce que vous embauchez déjà des seniors ?
 
Nous embauchons fréquemment des personnes de 45 ans et plus. Le label nous a été proposé car c’est déjà une pratique chez nous. Il va donc nous servir à afficher cette politique senior et j’espère que des gens le remarqueront et penseront à nous adresser leur candidature ! Nous sommes réellement intéressés par leurs compétences et la richesse de leur expérience humaine. 
 
 
 
Est-ce que vous embauchez des personnes issues d’autres secteurs professionnels ?
 
Nous cherchons des professionnels du BTP mais aussi des professionnels avec un parcours dans d’autres domaines qui ont des compétences transférables. Par exemple, un dessinateur qui évoluait dans l’industrie peut travailler chez nous. Sa connaissance du monde de l’entreprise, sa capacité à travailler en équipe, sa maîtrise de l’outil informatique nous intéressent. Nous le formerons à nos métiers dans notre école de formation interne. Il arrivera avec une vision différente de la nôtre qui enrichira les équipes. Nous proposons aussi des formations sur l’approche pédagogique de la transmission du savoir-faire.
 
 
 
Y-a-t-il des profils que vous recherchez plus particulièrement ?
 
Informaticien, comptable, juriste, mécanicien, chef de chantier, conducteur de travaux, conducteur d’engins… S’ils ont plus de 45 ans cela ne pose vraiment aucun problème. Nous cherchons en ce moment énormément de monde* et l’âge n’est pas un critère. Ce qui nous intéresse c’est l’état d’esprit, l’enthousiasme, le sens des responsabilités des candidats. Les entreprises se montrent parfois frileuses à l’embauche de personnes qui ont passé les 45 ans. Elles restent sur des a priori qui voudraient qu’après un certain âge, on n’a plus le même dynamisme ou on n’est plus autant investi dans l’entreprise. Mais ce n’est pas vrai, le dynamisme n’est pas une question d’âge.
 
 
Certains postes de chantier peuvent sembler inadaptés au-delà d’un certain âge ?
 
Les technologies du BTP ont fait beaucoup de progrès et les gens sont moins usés par le travail qu’auparavant. Il y a aussi toutes les mesures de prévention, d’hygiène et de sécurité au travail qui produisent leurs effets. Nous avons récemment embauché dans une de nos filiales un cordiste de 48 ans qui était en recherche d’emploi, c’est un métier très physique. D’autre part, certains postes sont des métiers de terrain mais avec une importante part de gestion et de management. Un chef de chantier par exemple, va organiser le travail de son équipe, gérer les plannings, encadrer les personnes.
 
 
* L’entreprise a annoncé un plan de 10 000 embauches d’ici à 2024.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Le data scientist, cet as des maths au service du business

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

Consultant en PLM : c’est quoi ce métier ?

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?

Chief data officer : c’est quoi ce métier ?

La Fédération française du bâtiment mise sur l’apprentissage

La Fédération française du bâtiment mise sur l’apprentissage

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

2659 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X