emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Obtenir une augmentation salariale

 | par 

Obtenir une augmentation salariale
Daniel Porot.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les négociations salariales se sont avérées difficile pour 2013. Raison de plus pour tenter un rattrapage. Les meilleurs arrivent à obtenir jusqu’à 10 % par an. Nos conseils.

Autant le préciser tout de suite. Il ne sera pas facile de décrocher une augmentation salariale conséquente en 2013. Le spécialiste en rémunération Mercer, table sur une hausse des salaires de 2,5 % en 2013. Cela représente 0,1 % de moins qu’en 2012, une année déjà très décevante. « Dans ces circonstances, précise Thierry Krief, auteur de Négocier avec son employeur : techniques de négociation commerciales appliquées au marché de l'emploi, il faut négocier son salaire en-dehors des périodes de discussion que sont la fin de l’année et le mois de juin. L’idée est d’entamer les débats quand on est en position de force : après une réussite professionnelle, un projet réussi, un gros contrat décroché. Le dirigeant doit se dire qu’il est normal d’augmenter le demandeur car il a bien travaillé ».

Ensuite, il faut exiger beaucoup pour avoir moins. 3 % d’augmentation n’est pas une demande de hausse. Il faut au minimum envisager un mois de salaire en plus, soit environ 10 %.

 

Un effet de surprise

Pour réussir cette négociation, un argumentaire doit être rédigé avec les gains obtenus, le travail effectué et la demande précisé. Il faut aussi envisager les contre-arguments de la direction et pouvoir les contourner. Cela doit représenter un volume de travail d’au moins 3 heures par entretien avec la direction, soit environ 10 heures pour trois « rounds » de négociation. « On résume sur une feuille de papier ses arguments, précise Daniel Porot, auteur de « 101 secrets pour mieux négocier votre salaire ». Il faut pouvoir montrer sa contribution à l’entreprise en chiffrant son impact. Ensuite, il faut demander un rendez-vous à son patron sans en citer la raison du style « j’ai besoin de 15 minutes avec vous pour résoudre un problème ». Il ne faut pas dévoiler ses batteries pour bénéficier d’un effet de surprise. Sans quoi on risque de ne jamais avoir de rendez-vous… ».

 

Obtenir toujours plus

La discussion doit se dérouler dans un climat positif, sans agressivité. Le pire étant, en la matière, de menacer son supérieur en lui promettant, en cas d’échec, une baisse de son engagement professionnelle. Ou de le contourner en allant directement voir le N+2. On se fait un ennemi pour le reste de son temps dans l’entreprise.

Pour les meilleurs, on peut envisager des augmentations de 10 % par an. Mais, cela nécessite de surperformer tous les ans et de changer de patron très souvent. Car ces négociations lassent. Il est indispensable, alors, de changer d’interlocuteur pour pouvoir obtenir toujours plus.

Savoirnégocier des compléments salariaux

Charles Zbinden est l’auteur de “Gagner plus sans travailler plus !”. Cadre dans une entreprise de télécommunication,il a souhaité garder l’anonymat pour négocier au mieux ses prochainsaugmentations salariales…

 

“ Pour décrocher une augmentation salariale, il faut demander un accroissement de son fixe. Mais l’entreprise peutrefuser ou proposer moins. La négociation sur les complements salariaux arriveradonc en second mais il faut faire durer la première négociation le pluslongtemps possible. Cette négociation secondaire est aussi à préparer en amont. Il y a quelques années j’avais demandé 8,5 % d’augmentation. Je n’ai obtenu que 5,3 %. J’ai donc actionné le plan Bet ai souhaité compléter ma proposition par une prime exceptionnelle. Pour l’employeur, ce type d’augmentation est plus acceptable qu’une hausse dufixe. J’aurais aussi pu demander un ordinateur, un téléphone ou un véhicule de fonction. Pour préparer ce rendez-vous, il faut mener son enquête ets’enquérir de ce que ces camarades ont déjà obtenu. Si quelqu’un a décroché ce typede primes, tout le monde peut l’avoir. On peut ainsi obtenir un mois deprime exceptionnelle. Il ne faut pas demander moins d’un mois. Sinon, c’estridicule. Enfin, on peut souhaiter racheter son ordinateurportable. Sa valeur résiduelle approche le zéro au bout de trois ans.  Pour le  véhicule de fonction, lademande est plus délicate. Mais c’est possible. Il m’est arrivé de changer d’entreprise et l’on m’ademandé, en arrivant, si je souhaitais une augmentation salariale ou une voiture de fonction. J’ai pris l’augmentation. Un an plus tard, je suis allé voirmon dirigeant pour lui signaler que j’étais le seul de l’équipe sansvoiture. J’ai donc eu l’augmentation salariale du départ et le véhicule de fonction à l’arrivée ».

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5027 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X