emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Partir vivre et travailler à la campagne ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Ingrid Bianchi-Lieutaud, fondatrice de Diversity Source Manager, il s'agit d'une envie personnelle : « Dans l'esprit des salariés, habiter la campagne signifie avoir une vie plus en contact avec la nature. Mais aussi avoir un rythme différent : passer moins de temps dans les transports permet de faire d'autres choses le matin et le soir. »
En ville, tout est plus compliqué : « Il est difficile d'y concilier vie au travail et activités extraprofessionnelles. La ville est plus stressante, elle n'offre pas la même détente. »
Mais un départ à la campagne se mûrit : « Quelqu'un qui a toujours habité en ville et se dit qu'il va avoir la même vie risque de tomber de haut. Trouver un poste équivalent n'est pas évident. Il n'y a pas non plus toujours les services de la vie courante à proximité... Il faut se préparer à ces contraintes et le faire en couple. »
Des solutions intermédiaires sont possibles : « On peut trouver des villes de taille moyenne qui offrent un bon compromis. Même si c'est encore rare, on voit aussi se développer le télétravail ou le "célibat géographique temporaire ", avec la semaine en ville et des week-ends prolongés en famille à la campagne. »


Conclusion
 

« La campagne véhicule des fantasmes : l'idée de contact avec la nature, de mieux respirer, de prendre soin de soi, reprend Ingrid Bianchi-Lieutaud. Les salariés ont de plus en plus envie de concilier les différents aspects de leur vie. Les entreprises en ont conscience, mais il leur reste à trouver un équilibre entre leurs contraintes et les souhaits de leurs collaborateurs. »

Comment ça se passe chez Balaton ?

Jeudi midi, dans la rue
« Ah, ça fait du bien de faire une petite balade après le déjeuner... Prendre un peu l'air... »
Stéphane Bertier, le responsable du service après-vente de Balaton, avait à peine fini sa phrase que Xavier Fournier, qui l'accompagnait, se mit à tousser.
« Ça va ? Eh, c'est pas le moment de t'étouffer... »
Lorsqu'il eut repris son souffle, Xavier Fournier lança un regard torve à son collègue :
« Ouais, ça va... C'est la fumée d'échappement de ce gros 4 x 4 qui m'a pris à la gorge... Quand je pense que tu parlais de prendre l'air... On est en train de s'empoisonner, oui... »
Il fit une pause, le temps de se moucher, puis reprit :
« Tout ça donne raison à Stéphanie... Elle me tanne pour qu'on aille s'installer à la campagne... Je crois que je vais étudier sérieusement l'idée...
- Toi ? A la campagne ? Laisse-moi rire ! Tu es un vrai animal urbain... Tu es né où déjà ? »
Fournier fit une grimace :
« En plein coeur de Paris... Et j'ai vécu en ville toute ma vie... Mais, là, j'en ai ras-le-bol... T'imagines, si j'habitais dans un petit village, je pourrais faire mon jogging au milieu des champs, regarder les vaches paître... Alors qu'ici, je n'y vais plus, tellement c'est insupportable de piétiner sur le bitume, de s'arrêter à tous les feux rouges pour finir par tourner en rond dans un parc minuscule...
- OK... Mais, par contre quand tu auras envie d'aller au cinéma et qu'il faudra faire 40 kilomètres pour trouver une salle, tu goûteras un peu moins les charmes de la campagne...
- Bah, on prendra la voiture...
- C'est ça... Tu la prendras aussi pour aller travailler, pour aller chercher ton pain... Ce sera vachement écolo, ton truc... »
Fournier haussa les épaules :
« Faut toujours que tu voies le côté négatif des choses... Tu as beau dire, on vit quand même mieux à la campagne...
- C'est ça... Les pesticides répandus dans les champs, les nitrates dans les nappes phréatiques et les ravages de l'urbanisation sauvage pour construire ta petite maison bien isolée...
- Tu seras bien content de la trouver, ma maison, pour passer des week-ends au vert... »
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

7825 offres d’emploi en ligne

Fermer X