emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Peut-on refuser une promotion, si on s'estime incompétent ?

 | par Rédaction L'Usine Nouvelle

Peut-on refuser une promotion, si on s'estime incompétent ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Marie Tresanini, directrice de MT Conseil, il faut s'interroger sur ses compétences : « Le collaborateur est flatté dans son ego. Mais, au-delà, il doit se demander pourquoi il a été pressenti, quelles sont les compétences attendues et les comparer avec les siennes. »
Ensuite, il faut mesurer l'écart : « S'il n'y en a pas, c'est parfait. Si l'on a trop de compétences, on risque de s'ennuyer. Si on en manque et s'il s'agit de compétences fondamentales, il faut refuser le poste. S'il s'agit de compétences annexes, il faut aller voir son patron, lui parler de ces points faibles et obtenir une formation ou du coaching pour les surmonter. »
Tout le monde y a intérêt : « S'il n'effectue pas cette démarche, le collaborateur va vivre dans la crainte de l'échec et cela va créer une fragilité. A force d'essayer de masquer ses manques, il se cassera la figure. Le patron tire, lui aussi, avantage de ce que cela marche puisqu'il a choisi ce collaborateur. »
Sauf s'il a fait un choix par défaut : « Il a proposé à ce cadre car il n'avait personne d'autre sous la main. Mais c'est un calcul de court terme car ce collaborateur ne sera pas autonome, il faudra tellement lui tenir la main qu'il ne remplira pas son rôle. »

Conclusion

« Ce n'est pas parce que quelqu'un est bon dans un poste donné qu'il le sera au poste au-dessus, reprend Marie Tresanini. Avant d'accepter une évolution, il faut se poser des questions et être sûr que l'on aura les moyens de remédier à ses éventuelles faiblesses. Accepter juste pour obtenir un statut est dangereux car, en cas d'échec, l'entreprise s'en remettra, alors que, pour le salarié, ce sera beaucoup plus douloureux. »

Comment ça se passe chez Balaton

Début d'après-midi dans l'ascenseur
« Ça va, Arnaud ?
- Oui, très bien... »
Arnaud du Lac avait répondu de manière laconique à Xavier Fournier, son collègue commercial. Mais ce dernier ne se laissa pas démonter :
« Ça s'est bien passé ce déjeuner avec Sylvain Lambert ? Qu'est-ce qu'il te voulait notre chef, cette fois ? »
Du Lac ne fut pas surpris de la question de Fournier. Depuis que Sylvain Lambert avait débarqué sur le plateau en fin de matinée pour lui demander s'il était libre à déjeuner, ses collègues ne cachaient pas leur curiosité.
« Discuter de l'organisation du service... Et des responsabilités des uns et des autres...
- Et ça veut dire quoi concrètement ? »
Arnaud du Lac hésita avant de répondre. Il profita de ce que l'ascenseur arrivait à leur étage pour réfléchir :
« En fait, Lambert m'a proposé de prendre un peu de galon... de devenir son adjoint... Mais tu gardes ça pour toi, c'est strictement confidentiel... D'autant que rien n'est fait pour l'instant...
- Mais, sur le principe, tu as accepté ?
- Je ne lui ai rien dit... J'hésite...
- Ah bon ? Mais qu'est-ce qui t'a pris ? Tu aurais dû dire banco tout de suite... »
Arnaud du Lac secoua la tête de droite à gauche :
« Je ne suis pas sûr... J'ai l'impression que c'est un peu un piège...
- Un piège ? Mais pourquoi tu dis ça ?
- Lambert me connaît bien quand même... Et puis on ne peut pas dire qu'on s'entend particulièrement bien... Je ne sais pas... Peut-être que quelqu'un lui a mis la pression pour me choisir alors qu'il n'en a pas vraiment envie et qu'il espère bien que je vais me planter...
- Là, je crois que tu deviens parano...
- Non, non, il y a déjà eu un cas comme ça, il y a quelques années... Quelqu'un qui demandait sans arrêt à prendre des responsabilités... Au bout d'un moment, à l'usure, ils ont cédé et ça a été un fiasco... La personne a même été licenciée...
- Là, c'est pas pareil... C'est eux qui viennent te chercher... Profites-en... De toute façon, au pire, ce sera un bon moyen d'avoir une belle augmentation de salaire... Ce n'est pas si fréquent... »

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8953 offres d’emploi en ligne

Fermer X