emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

« Plus l’entreprise est grande, plus les salaires sont élevés »

« Plus l’entreprise est grande, plus les salaires sont élevés »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Compte tenu de l’inflation, les salaires ont moins progressé en 2011 qu’en 2010. Le salaire moyen d’un employé d’une petite entreprise est inférieur de 600 euros à celui d’un employé d’un grand groupe.

En 2011, note le ministère du Travail dans une étude publiée mi 2014, un employé du secteur privé ou d’une entreprise publique gagnait en moyenne 2 829 euros brut par mois ou 2 128 euros nets mensuels. En apparence, c’est mieux qu’en 2010 : + 2,4 % pour la rémunération brute et + 2,3 % pour le net. Mais en apparence seulement. Car il y a eu l’inflation. Et celle-ci a aussi augmenté, passant de + 1,5 % en 2010 à + 2,1 % en moyenne annuelle. Résultat : les salaires ont en réalité progressé moins vite en 2011 (+ 0,2 %) qu’en 2010 (+ 0,5 %). « Le regain d’inflation a (même) annulé les gains salariaux dans la construction (- 0,3 % après + 0,5 % en 2010) et le tertiaire (+ 0,1 % en 2011 après + 0,4 %) », détaille l’étude de la cellule recherche et statistiques du ministère du Travail. Dans l’industrie, les salaires ont gardé le cap : + 1 % en 2011 contre + 0,9 % en 2010.

 

Un salaire moyen plus élevé dans une grande entreprise

Autre enseignement de l’étude : « plus l’entreprise est grande, plus les salaires nets moyens et médians sont élevés ». Ainsi quand le salaire moyen net par mois atteint les 1772 euros dans une entreprise de 10 salariés, il s’élève à 2 368 euros dans une société comptant plus de 500 employés.

« La faiblesse du salaire net moyen dans les très petites entreprises (TPE, soit les entreprises de moins de 10 salariés) s’explique en partie par des différences de caractéristiques des emplois dans ces entreprises : leurs salariés sont plus jeunes, travaillent plus souvent dans des secteurs moins rémunérateurs et occupent plus souvent des positions d’ouvriers et d’employés », analyse la Dares.

Enfin, les secteurs les plus rémunérateurs restent les mêmes. On gagne très bien sa vie dans la banque ou les assurances (3 123 euros nets mensuels), dans la chimie et pharmacie (2 804 euros nets mensuels), et en bureaux d’étude (2 741 euros nets mensuels). En revanche, les salaires sont plus à la peine dans les entreprises de propreté (1337 euros nets par mois) et dans la restauration rapide (1363 euros nets par mois).

Lucile Chevalier

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Office manager : qui sont-ils ?

Office manager : qui sont-ils ? 

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

J’ai décidé d’être heureux au travail!

J’ai décidé d’être heureux au travail!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4662 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X