emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Pour réussir, sois laide, mince et grande !

Pour réussir, sois laide, mince et grande !
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour gagner plus, jouez sur votre physique. Soyez grand, beaux pour les hommes, laides pour les femmes, et surtout ne prenez pas de poids. Ce sont des chercheurs qui l’expliquent…

Curieux darwinisme d’entreprise. Pour arriver dans les hautes sphères, bien sûr il y a les compétences. C’est, du moins, à espérer. Il y a aussi le capital culturel, comme le soulignait Bourdieu. Mais il y aurait aussi un capital physique, comme tendent à le démontrer plusieurs travaux de recherche.

Le journaliste anglo-canadien, Malcolm Gladwell, dans son ouvrage Blink rend compte d’une de ces curiosités. Près de 6 PDG américains sur 10 (58 % pour être plus précis) mesurent plus d’1,80 mètre. Denrée rare car, dans la population américaine, seulement 14,5 % des personnes font partis de ce groupe de « grandes personnes ».

 

Être grand

L’entreprise sélectionnerait donc naturellement les grands ? Farfelu. Pourtant, une autre étude semble asseoir l’axiome. Une personne plus haute de 30 centimètre qu’une autre du même sexe gagne en moyenne 600 euros de plus par an, assurent ainsi les chercheurs américains, Timothy Judge, professeur de gestion à l’université de Notre-Dame (Indiana) et Daniel Cable, professeur à l’université de Caroline du Nord. Pourtant, comme l’attestent les deux chercheurs, ce n’est pas parce que l’on est plus grand que l’on est plus intelligent. Allez comprendre.

 

Être mince…

Les deux chercheurs avaient déjà démontré dans une précédente étude comment le poids jouait, du moins pour les femmes sur la rémunération. Ils s’étaient basés sur deux études longitudinales, une américaine et une allemande. Résultat : les femmes enrobées comme dirait Obélix ou très enrobées gagneraient respectivement 9 000 et 19 000 dollars de moins que les femmes de poids moyen. Pire, la discrimination au poids est telle que plus l’on prend du poids, plus on maigrit… niveau salaire.

 

…Et laide

Bref, pour réussir et gagner plus, mieux vaut miser sur la taille mannequin : une silhouette grande et fine. Pour le visage, mesdames, ne perdez pas votre temps à vous mettre en valeur. Une étude israélienne, cette fois, de Bradley Ruffle de l’université Ben-Gourien et de Ze’ev Shtudiner de l’université Ariel a démontré que sur deux CV identiques, les femmes laides faisaient meilleure impression. Les CV envoyé sans photo ont reçu 22 % de réponses positives de plus que ceux avec photo de femmes au physique banal et 30 % de plus que ceux des femmes au physique très agréable. Pour les hommes, c’est l’inverse. Les beaux hommes ont reçu davantage de propositions d’entretien.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4921 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X