emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Prudents, les cadres sont restés dans leur entreprise en 2013

 | par Lucile Chevalier

Prudents, les cadres sont restés dans leur entreprise en 2013
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La crise ne pousse pas à toutes les audaces. Changer de poste : oui. Mais pas d’entreprise. En ce domaine, les cadres préfèrent attendre, nous apprend la dernière étude de l’Apec.

L’an dernier, seulement 6 % de cadres ont changé d’entreprise, indique l’Apec dans son étude publiée aujourd’hui sur la mobilité professionnelle des cadres *. Le taux est faible et ne cesse de diminuer année après année. Ainsi en 2012, ils étaient 7 % à franchir le pas et l’année encore précédente 8 %. Il faut dire, pour les cadres qui ont osé, les choses n’ont pas toujours été « roses ». 59 % des cadres ont enchaîné directement avec leur nouveau poste dans une autre entreprise, contre 67 % en 2012. Pour les autres, il a fallu passer par la case chômage. Et d’ailleurs, ce changement, seulement la moitié l’ont cherché (contre 65 % en 2012). Un peu plus d’un quart (27 % contre 14 % en 2012) de ces départs s’est fait en concertation avec l’employeur. Les 23 % restants ont été poussés à la sortie.

En revanche, ils sont plus nombreux à avoir connu en 2013 une mobilité interne. Ainsi 18 % des cadres ont changé soit de service, de département, d’établissement ou de poste ou encore ont vu le contenu de leur poste évolué en 2013. Ce taux est à peu près stable depuis 5 ans. L’an dernier, ils étaient 19 % à connaître une forme de mobilité au sein de leur entreprise. Parmi ces 18 %, près de la moitié (8 %) ont changé de poste. Et ici, en général, ils sont à la manœuvre. 68 % des cadres ayant changé de poste sont à l’initiative du changement, contre 62 % en 2012.

 

Une envie de changement

Il faut toutefois noter que si le taux de mobilité externe évolue, cela semble plus du fait de la conjoncture et d’un marché du travail atone que du désir des cadres eux-mêmes. Car en 2013, parmi les cadres qui sont restés dans leur entreprise, 42 % ont répondu à des annonces, passé des entretiens et ont activé leur réseau pour se faire embaucher ailleurs. Et « 34 % sont restés en veille sur le marché de l’emploi, en regardant les petites annonces ou en déposant leur CV dans une CVthèque », complète l’étude. Même si, en grande majorité (79 %), ils sont satisfaits de leur situation professionnelle, cela ne freine donc pas leur désir de mobilité. D’ailleurs, les 2/3 des cadres interrogés envisagent une mobilité dans les 3 ans à venir. 41 % pensent changer d’entreprise, 11 % parlent d’en créer une et 45 % veulent changer de poste.

Lucile Chevalier

 

* Etude réalisée à partir d’une enquête Internet auprès d’un panel de 3 000 cadres.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8602 offres d’emploi en ligne

Fermer X