emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Recrutement interne ou externe : lequel privilégier ?

 | par 

Recrutement interne ou externe : lequel privilégier ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Pour Henri Debeuret, P-DG du cabinet Cadriciel, l'idée de Duchêne (voir ci-dessous) peut être bonne : " Confier un projet à un jeune est jouable lorsque la personne a un certain nombre de qualités, en particulier si elle ne cherche pas à s'imposer par des compétences techniques. Au contraire, elle doit être bien dans sa tête et ne pas avoir de complexe. "

Mais les interrogations de Brisson sont légitimes : " Le chef de projet va se retrouver avec des gens dans son équipe qui ont beaucoup plus d'expérience que lui. Et c'est la pire des catastrophes s'il entre dans une compétition technique en tentant de montrer qu'il est aussi compétent que ses collaborateurs. " Un recrutement externe peut être une bonne solution : " Pendant un certain temps, le nouvel arrivant pourra calmer le jeu et privilégier l'animation d'équipe, la résolution de conflits préexistants. S'il est issu de l'interne, il n'aura pas le recul suffisant pour encadrer les autres. " Mais il y a des risques : " S'il arrive en essayant de s'imposer, en jouant l'empereur qui débarque avec ses gros sabots, cela ne marchera pas. En revanche, si le nouveau venu montre qu'il sait mettre en valeur les compétences des autres, y compris de ceux qui pourraient être frustrés par sa nomination, cela peut marcher. "

Conclusion
 

" Lors du recrutement d'un jeune responsable de projet, le chef d'entreprise se retrouve face à des candidats qui ont tous 80 % des critères exigés. Il faut ensuite choisir un potentiel, reprend Henri Debeuret. Pour réussir, la personne doit être capable d'analyser très vite les aspirations des membres de son équipe. Mais, très souvent, dans ces postes, il y a des échecs inavoués, soit parce que le candidat se rend compte que ce n'est pas la fonction qu'il lui faut, soit parce que le contexte n'est pas celui qu'il attendait. "
 

Comment ça se passe chez Balaton

" Bon, Brisson, où on en est du remplacement de Dupont ? " Paul Duchêne, le directeur général de Balaton, avait, à la fin du comité de direction, proposé à Brisson, son DRH, de passer dans son bureau. " Je n'en suis qu'au début... Mais je me rends compte que c'est difficile de trouver des candidats pour ce poste... Et puis... "

Brisson hésita. " Et puis quoi ?

- Ben, j'ai déjeuné avec Sylvain Lambert, hier... Il m'a posé beaucoup de questions sur Dupont... Et il m'a fait comprendre qu'un remplacement un peu brutal ne serait pas bien perçu en interne... Surtout du fait qu'il est en congé maladie...

- Oui, je sais, j'ai eu droit, moi à la visite de Weber qui m'a tenu à peu près le même genre de discours... J'étais d'autant plus étonné qu'en général Weber est bien le dernier à se mouiller dans ce genre d'affaire... Je crois qu'on va changer de méthode... "

Brisson regarda Paul Duchêne d'un air étonné. Weber avait dû être particulièrement virulent pour que Duchêne prenne en compte son avis.

" Oui, je me suis dit que nous pourrions peut-être procéder différemment...

- C'est à dire ?

- J'ai le sentiment que l'absence de Dupont nous pose problème surtout pour la gestion du projet " supply chain " ... Nous avions prévu de déployer le nouveau système d'ici à la fin de l'année... Et s'il est encore absent quelques semaines, nous ne serons jamais dans les temps... Alors, pourquoi ne pas embaucher quelqu'un d'assez jeune à qui nous confierions la gestion quotidienne de ce projet... Avec Mickaël Nash qui pourrait lui servir de tuteur au moins au début... Qu'en pensez-vous ? "

Brisson prit le temps de la réflexion :

" Oui, pourquoi pas... Il y a deux avantages : d'abord vis-à-vis de Dupont, ensuite parce que ça nous coûterait moins cher qu'un directeur logistique confirmé... Mais...

- Mais ?

- On aura du mal à trouver quelqu'un d'assez jeune qui aura toutes les compétences techniques pour suivre ce projet... Et puis, il faut qu'il soit solide, n'oubliez pas qu'il devra travailler avec des vieux briscards tels que Bourdin...

- Je vous fais confiance, vous saurez trouver ça... "

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5222 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X