emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Regain d'optimisme chez les cadres

 | par Christophe Bys

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Pour la première fois depuis longtemps, l’indice du moral des cadres progresse en mars. Pas vraiment contents, ils craignent moins une récession profonde qu’une conjoncture durablement atone.

Le moral des cadres est à l’unisson de la météo. Ce n’est pas encore le grand beau temps, mais l’hiver s’éloigne... Interrogés comme chaque mois par l’institut Vivavoice pour nos confrères de Réussir, France 24, France Inter et HEC, les réponses des cadres indiquent une embellie de 4 points par rapport au mois précédent. La bonne nouvelle est à relativiser car le niveau ainsi reste bas (à - 41 quand il y a un an, l’indicateur était à -26).
56 % des cadres estiment que leurs collaborateurs sont très motivés, ils n’étaient que 53 % à le penser le mois dernier.
Autre item bien orienté : la proportion de cadres estimant qu’à l’avenir ils auront des possibilités de faire progresser leur carrière passe de 20 à 22 %. Corollaire : près d’un cadre sur dix (contre 6 % il y a un mois) pense que le niveau de vie en France va s’améliorer au cours de l’année qui vient, un quart parie sur une situation stationnaire. 65 % d’entre-eux continuent d’anticiper une dégradation.
 
Une conjoncture atone
En ce qui concerne leur propre situation financière, la part d’optimistes reste inchangée à 8 %. En revanche, ils sont désormais 65 % (contre 62 % le mois dernier) à penser qu’elle sera stationnaire. Le nombre de pessimistes recule passant de 78 à 76 %. Au vu de ces réponses, rien d’étonnant que les cadres anticipent pour les mois qui viennent une conjoncture plutôt atone. Un tiers volontariste parie sur une reprise de la croissance à moyen terme quand un cinquième prévoit une récession durable. 43 % anticipe une croissance proche de zéro. Le spectre de la dépression s’éloigne pour les cadres qui apparaissent plutôt lucides et prudents.
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8695 offres d’emploi en ligne

Fermer X