emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

Responsable bureau d'études chez Sorhea

 | par Youssef Belgnaoui

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer


Mon âge 42 ans
 

Ma formation Maîtrise d'électronique à l'université Saint-Jérôme de Marseille (Bouches-du-Rhône).
 

 Mon parcours Je suis à la direction technique depuis trois ans. Mais cela fait treize ans que je travaille chez Sorhea. Auparavant, j'étais développeur électronique.
 

 Mon métier Sorhea est spécialisé dans la protection périmétrique par barrière infrarouge, barrière hyperfréquence ou protection sur clôture des sites sensibles. J'interviens très en amont du développement en tant que responsable technique. Lors du développement d'un produit, je participe à l'élaboration du cahier des charges avec Yves Monneret, le PDG, et le responsable marketing de l'entreprise. Dans un premier temps, nous définissons les concepts de la solution envisagée en établissant les objectifs en termes de délais et de coûts de fabrication. Je réalise par la suite, seul ou avec l'aide d'un collègue, une étude de faisabilité.
Notre particularité est de faire appel très tôt à des partenaires externes, dès la conception, si nous ne disposons pas de compétences en interne sur une technologie ou lorsqu'il existe une contrainte forte concernant le coût de fabrication.
L'élaboration du logiciel embarqué correspond à 80 % du temps de développement d'un produit. L'électronique n'en représente que 20 % mais, dès le départ, on passe le plus de temps possible à la conception de la partie matérielle.
J'établis un planning de développement et je programme des réunions avec mon chef de projet mécanique et mes deux chefs de projet électronique (hard et soft). Mon rôle est d'intégrer et de gérer les contraintes dynamiques pour en faire part aux personnes concernées. Plus les concepteurs entrent dans le développement de leur partie du projet, plus ils perdent la vision globale du projet. Ils vont se polariser sur une seule pièce, une partie logicielle ou électronique. C'est donc à moi de rétablir le cap. J'impose une méthodologie de développement qui sert de cadre commun. Je suis beaucoup plus vigilant sur la méthodologie de conception électronique (hard et soft) car c'est là que réside notre savoir-faire.
Pour que les concepteurs aient conscience des contraintes industrielles, nous allons voir une fois par an comment nos produits sont fabriqués. Et c'est toujours le bureau d'études qui réalise la première installation d'un nouveau produit pour bien connaître le contexte d'utilisation sur le terrain.
 

Mes outils Mon équipe utilise les différents outils CAO. Pour la conception mécanique, il s'agit de Solid Edge d'UGS pour la CAO 3D et Designer pour la 2D. Pour la schématique électronique, nous travaillons avec Orcad de Cadence.
 

Ma meilleure expérience J'ai participé à la conception pour EDF d'un robot de vision, un dispositif de contrôle destiné à être embarqué dans un hélicoptère. Du coup, j'ai passé une quinzaine d'heures en vol pendant la phase de mise au point.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

668 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X