emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur

Réussir sa lettre de motivation en anglais (Cover letter)

 | par 

Réussir sa lettre de motivation en anglais (Cover letter)
Fabienne Mercier, formatrice en langues, traductrice et auteure de « La lettre de motivation en anglais ».
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

La lettre de motivation en anglais est plus courte que la française. Il faut donc être concis et s’attacher à donner des exemples chiffrés. Dans les pays anglo-saxons, l’expérience compte plus que le diplôme.

 

Vous avez le désir de partir travailler en Grande-Bretagne  ou aux Etats-Unis ? A moins que vous souhaitiez intégrer une entreprise internationale travaillant en anglais ? Quelque soit le cas, la lettre de motivation en anglais est impérative. « Les candidats ont tendance à minorer cette « Cover letter », explique Patrick Taranto, coach carrière et consultant en recrutement pour le cabinet de conseils en ressources humaines Mediajd et auteur d’une dizaine d’ouvrages dont « la lettre de motivation en anglais ». C’est une erreur. Ce courrier, en fin de sélection, peut être déterminante. Il faut donc y faire attention et savoir se vendre en moins d’une page ».

 

« Les Anglo-saxons veulent du résultat »

La « Cover letter », à la sauce britannique et américaine, est donc plus courte que sa consœur française. Cela n’empêche pas de bien la préparer en listant sur un brouillon l’ensemble des recherches effectuées sur l’employeur et ses points forts. Il faut condenser, en moins de 10 lignes, ce que l’on va apporter à son entreprise en expliquant les réalisations effectuées. « Il est impératif d’indiquer ses résultats, martèle Jean-François Rieffel, responsable des partenariats institutionnels pour l’Apec, l’association pour l’emploi des cadres. En très peu de mots, il faut montrer à son interlocuteur - on l’aura identifié au préalable - que l’on connaît la problématique de son entreprise. Que l’on a déjà réalisé des actions pour un autre employeur pouvant être transférées dans sa future compagnie. Les résultats doivent être chiffrés ». Il est alors conseillé de signaler que l’on a développé son chiffre d’affaire de x % en trois ans. Que l’on a contribué à la baisse des coûts de son entreprise de y %. Mais pas la peine alors de s’étendre sur sa formation initiale. Les Anglo-saxons veulent du résultat, des retours d’expérience. Il faut mettre en avant ce que l’on sait faire plus que ce que l’on sait. Impossible non plus de mentionner des points jugés discriminatoires comme son âge ou son statut marital…

 

« Employer un style clair, concret, précis »

Tout cela doit se réaliser selon une forme bien définie. Les Anglo-saxons souhaitent que l’on personnalise sa lettre en l’adressant à un individu précis. Il faut donc faire cette recherche et écrire à Mr Jones, responsable du recrutement. Ensuite, l’employeur britannique souhaite que Ie nom de l’expéditeur se trouve en haut à droite du courrier. On indique en-dessous son adresse postale, son numéro de téléphone (00 33 6) et son adresse email puis, encore en dessous, à gauche, le nom de la société et de son interlocuteur. On conclut ce début de la lettre par la date avec le mois, le jour et l’année. Pour une entreprise nord-américaine, il faudra tout aligner à gauche…

« Il faut employer un style clair, concret, précis et concis, poursuit Fabienne Mercier, formatrice en langues, traductrice et auteure de « La lettre de motivation en anglais », éditions Studyrama. C’est pour cela que les mots de liaison comme Therefore (Par conséquent), Moreover (De plus, par ailleurs) ou In any case (En tout cas) sont importants. On débutera par Dear Mr Jones et l’on conclura par Yours sincerely »

On peut alors commencer sa lettre par un texte du style : « Dear Mr Jones, I am writing to inquire about possible full time positions with your company. I am a recent graduate from Virginia Tech, majoring in aerospace engineering with a minor in math. I am preparing for a career in international sales and believe that an opportunity to work for your company would be very worthwhile”. Et la conclure par « I have included a copy of my resume for your consideration. If you have any question, please contact me at the address above. I am available for an interview at your convenience and can work from May 2016. I look forward to hearing from you soon. Yours sincerely ».

 

Si ce travail s’apparente à un chemin de croix…

Bien évidemment, il faudra faire relire son texte par un anglophone de naissance. Car il sera mal perçu de faire des fautes d’orthographe, des erreurs de ponctuation ou de majuscules mal placées. L’écriture de cette Cover letter peut, in fine, servir de révélateur à son niveau d’anglais. Si ce travail s’apparente à un chemin de croix, il est alors nécessaire de remettre à niveau sa connaissance de la langue britannique…

Enfin, méfiez-vous de trop bien rédiger votre courrier. La Cover letter montre aussi sa capacité d’écriture et de connaissance en anglais. Si elle est parfaite, le recruteur s’attendra, lors du rendez-vous, que vous parliez aussi bien que vous écrivez… Si ce n’est pas le cas, attention. Quelques imperfections peuvent alors lui montrer que, certes, vous maitrisez l’anglais, mais que vous n’êtes pas bilingue.

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les 7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche

Les 7 erreurs à éviter lors d’un entretien d’embauche

Se faire chasser sur les réseaux sociaux

Se faire chasser sur les réseaux sociaux

Job dating : 7 minutes pour convaincre

Job dating : 7 minutes pour convaincre

Les secteurs qui recrutent le plus de cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

6367 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X