emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Salaire, formation et conditions de travail, de quoi sera fait 2015

 | par Lucile Chevalier

Salaire, formation et conditions de travail, de quoi sera fait 2015
Closeup on a businessman working together with his team.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En 2015, deux nouveaux outils seront à la disposition des salariés. A cela s’ajoute une faible hausse du Smic. Voilà ce qu’apporte 2015 aux salariés. Emploi-Pro fait le point.

 

Cette nouvelle année consacre déjà la naissance de deux nouveaux outils : « un compte personnel de formation » et le « compte pénibilité ». Tous les deux sont des sortes de comptes d’épargne.

 

Le compte personnel de formation

Dans le 1er janvier 2015, le CPF se substitue au DIF. Le salarié capitalise désormais des heures de formation comme pour le DIF. La principale différence tient au fait que le CPF appartient au salarié et le suit partout dans sa vie active. Tout individu âgé d’au moins 16 ans se voit automatiquement ouvrir ce compte dès lors qu’il rentre dans le monde du travail. S’il change d’employeur, ce compte le suit dans sa nouvelle entreprise. S’il pointe au chômage, le compte l’accompagne aussi. L’actif est aussi plus libre de l’utiliser qu’il ne l’était avec le Dif. Ainsi, le salarié, s’il décide de suivre sa formation en dehors de son temps de travail, n’a pas à demander l’autorisation de son patron. Le chômeur disposant d’assez d’heures épargnées sur son compte n’est pas non plus dans l’obligation de demander l’autorisation de Pôle emploi.

Reste deux limites. La 1ère : ces heures épargnées ne peuvent payer que des formations éligibles, soit celles définies par les partenaires sociaux. Ce sont essentiellement des formations qualifiantes. La seconde limite : il faut avoir assez d’heures épargnées sur son compte. Pour épargner des heures de formation, il faut travailler. Un salarié à temps plein se voit verser sur son compte 24 heures de formation par an au cours des 5 premières années, et 12 heures les années suivantes. Le compte est bloqué lorsque le salarié atteint 150 heures de crédit-formation, contre 120 heures pour le Dif. Il peut néanmoins demander un coup de pouce à son employeur, à la région, à l’Etat ou à Pôle emploi. Il faut noter également que si le Dif disparaît au profit de ce nouveau compte, les heures de Dif, elles, ne sont pas perdues. L’employeur devra communiquer à ses salariés avant début février, soit via une attestation, soit directement sur la fiche de paie, le nombre d’heures de Dif dont il disposait. Le salarié se connecte ensuite sur Moncompteformation.gouv.fr pour transférer ces heures sur le nouveau compte.

 

Le compte pénibilité

Un second compte entre en vigueur dès le 1er janvier. Sur ce compte, ce ne sont pas des heures de formation qui sont épargné, mais un temps consacré à des tâches pénibles. Pour 2015, pour l’instant, 4 critères de pénibilité ont été retenus : le travail de nuit, le travail en horaires tournant, le travail hyperbare (dans un sous-marin par exemple) et le travail répétitif. Six autres critères viendront s’ajouter en 2016 : le port de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les agents chimiques dangereux y compris les poussières et les fumées, les températures extrêmes et le bruit. Jusqu’ici c’est à peu près clair. Par contre, les moyens de comptabiliser cette pénibilité le sont un peu moins. Il ne suffit pas d’être exposé à ces critères pour voir son compte abondé. Des décrets ont fixé des seuils. Ainsi par exemple, pour le travail de nuit, il faut avoir travailler au moins 1 heure entre minuit et 5 heures du matin pendant 120 nuits par an. Autre exemple : pour le travail répétitif, le seuil est fixé à 30 actions techniques ou plus par minute, avec un temps de cycle supérieur à 1 minute sur une durée de 900 heures par an. Les patrons, peu contents de devoir se pencher ainsi sur ce type de calculs, râlent déjà en parlant d’ « usine à gaz ». Après vient la question de ce qu’apporte au salarié ce travail pénible. Exposé à un facteur, il voit son compte abondé d’un point par trimestre. Exposé à plusieurs facteurs, il en gagne deux. Ensuite, avec les 20 premiers points accumulés, il devra se payer une formation qui lui permettra de s’éloigner de son métier pénible. Avec 10 points, il peut aussi acheter un trimestre et partir donc 3 mois plus tôt à la retraite. Il peut aussi s’offrir un passage à temps partiel en fin de carrière avec maintien de sa rémunération.

 

Le Smic : pas de coup de pouce

Dernier changement, depuis le 1er janvier, le Smic atteint les 1457,52 euros bruts mensuels ou 9,61 euros bruts de l’heure. Cela représente une hausse de 0,8 %. Dit autrement, par rapport à 2014, un smicard gagne 12,14 euros de plus par mois. Le gouvernement a décidé de ne pas donner de coup de pouce. Il s’est contenté de la hausse automatique. Le smic est en effet automatiquement revalorisé en fonction de deux critères : l’indice des prix à la consommation hors tabac, qui a augmenté de 0,2 % entre novembre 2013 et novembre 2014 et la moitié du gain du pouvoir d’achat du salaire horaire de base ouvrier et employés (hausse de 0,6 % entre septembre 2013 et septembre 2014).

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8723 offres d’emploi en ligne

Fermer X