emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Savoir choisir ses entreprises-cibles

 | par Gwenole Guiomard

Savoir choisir ses entreprises-cibles
Lors d'un forum emploi, il faut définir une dizaine d'entreprises-cibles à qui il faudra proposer sa candidature et son projet professionnel.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En amont d’un salon, il faut cibler les employeurs que l’on va approcher. C’est essentiel. Cela permet de faire les bons choix et de rendre cohérent son projet professionnel avec le projet de l’employeur.

Pour Nathalie Olivier, auteur du « Guide du super candidat », formatrice et consultante RH, c’est simple : « un super candidat – il peut alors rédiger un super CV - doit cibler son recruteur. Pour cela, un intensif travail de « brain-storming » est à mener en amont. Il s’agira ensuite de coucher cette réflexion sur une grille de compétences. Le candidat y indiquera, avant de rédiger son CV, ces compétences, ce qu’il recherche, ce qui est négociable de ce qui ne l’est pas, ses valeurs, celles de l’entreprise recherchée, sa taille, son secteur. Il faut alors mettre en avant ce que l’on peut apporter à une entreprise, ses motivations, les raisons que l’on choisit cette entreprise plutôt qu’une autre. Un candidat excelle quand il est convaincu de ce qu’il peut apporter à un employeur. Expliquer à un recruteur que l’on est organisé n’a pas d’utilité. Il faut donner des exemples. Et pour cela, il faut avoir dresser une série d’arguments en amont. Cela permet, enfin, de faire preuve d’enthousiasme ».

 

Préférer travailler trente-cinq heures par semaine

Il est aussi essentiel de se poser la question : quelle entreprise me convient ? Dans les PME, la gestion de carrière est moins structurée, la politique salariale moins élaborée. Mais pour faire votre choix, vous devez vous reporter à votre bilan personnel. Une PME dispose également de nombreux atouts. Les rapports humains y sont plus chaleureux. Les salariés y sont polyvalents et autonomes. Et, même si les perspectives d’évolution semblent limitées, vous pouvez accéder rapidement à des postes stratégiques.

Vous pouvez aussi préférer travailler trente-cinq heures par semaine voire moins dans un grand groupe. Il existe des employeurs pour cela. Si vos aspirations personnelles sont aussi déterminantes que vos désirs professionnels, ciblez les entreprises qui développent des pratiques avantageuses en matière de réduction du temps de travail. A contrario, certains employeurs ont une réputation de « presse-citron ». Pour les connaître, consultez régulièrement des magazines comme Capital ou les organismes comme « Great place to work ». Ce sera l’occasion d’accéder à des classements des employeurs où il fait bon travailler.

 

Le turn-over ou l’absentéisme

« Pour les repérer, je conseille d’analyser le parcours et le mode de direction du PDG, précise Patrick Dumoulin, directeur de l’institut Great Place to work France. Cela vous permet de savoir si vous allez postuler pour une entreprise où il fait bon vivre ». Pour cela, il faudra aussi mesurer quelques indicateurs chiffrés de l’employeur comme le turn-over ou l’absentéisme. Il est bon que ces indicateurs ne dépassent pas les 6 %. Ou les dépenses en formation qui doivent représenter plus de 4 % de la masse salariale de l’entreprise. Enfin, une analyse de notoriété, via google, permettra de savoir si l’employeur ne traine pas des « casseroles » comme des plans de licenciement intempestifs, des grèves, des actions prudhommales contre lui ou une activité économique en croissance.

 

Pour éviter les files d’attente à l’entrée du salon, il est conseillé de s’inscrire au préalable sur notre site dédié.

Le salon se déroulera le 12 avril 2016 à l’espace Grande arche de la Défense-Paris (M° et RER La Défense) de 10 à 18 heures sans interruption.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

Intérim : Alphyr devient MisterTemp’ group

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

Recrutement digital : parler de ses échecs ?

Recrutement digital : parler de ses échecs ?

7 questions à poser à un développeur en entretien

7 questions à poser à un développeur en entretien

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5146 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X