emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans grande distribution

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »

 | par Nathalie Perrier

Sébastien Larvor, le plaisir d’une franchise « made in France »
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Sébastien Larvor est depuis deux ans à la tête du magasin franchisé de meubles design Gautier, à Brest (Finistère). 

Il a été douze ans chef de rayon dans la grande distribution et dix ans commercial avant de faire le grand saut. Depuis deux ans, Sébastien Larvor, 43 ans, tient le magasin de meubles franchisé Gautier, à Bret (Finistère).

 

« J’avais envie de monter ma propre affaire, je voulais une franchise pour m’appuyer et j’étais à la recherche d’un concept commercial avec des valeurs, du sens. Je ne voulais pas vendre des produits importés, je voulais du made in France, des produits de qualité », explique Sébastien Larvor. 

 

En 2018, ce professionnel du commerce se rend au salon de la franchise à Paris. « J’ai rencontré différentes enseignes et j’ai tout de suite accroché avec le représentant de Gautier », se souvient-il. L’enseigne, qui fête en 2020 ses soixante ans, propose des meubles design, moyen haut de gamme, conçus dans son usine de Vendée, dans un processus d'industrialisation respectueux de l'environnement.

 

« C’est une entreprise familiale qui a un vrai savoir-faire. Ils ont 70 magasins franchisés en France, qui sont en fait des show-room où les clients peuvent découvrir la gamme des produits et passer commande. Le concept m’a tout de suite plu ». 

 

Une formation de 15 jours au siège

 

Cet amateur de belles choses se sent aussi parfaitement à l’aide dans cet univers de la maison pour lequel il a toujours travaillé. Très vite, Sébastien Larvor entreprend donc les démarches pour ouvrir un magasin en Bretagne, sa région d’origine. « Gautier n’avait plus depuis deux ans de magasin dans le Finistère. J’ai saisi l’opportunité ».

 

Comme tout franchisé, il bénéficie avant l’ouverture d’une formation de 15 jours au siège de l’enseigne. « Nous avons eu des modules de formation en gestion, achats, informatique, apprentissage du logiciel, connaissance des produits... Nous avons aussi pu nous rendre dans deux magasins, à Nantes et la Roche-sur-Yon. C’étaient des journées très enrichissantes ».

 

Rodé au commerce, Sébastien Larvor n’a pour le moment pas eu besoin de suivre d’autres formations. « Mais Gautier propose tout au long de l’année de nombreuses formations en continue », précise ce professionnel. 

 

Deux ans après, malgré les périodes de confinement dues à la pandémie de la Covid 19, Sébastien Larvor s’épanouit pleinement dans son nouveau travail. « Mon affaire marche bien. J’ai deux employés. J’aime ce que je fais. La franchise nous apporte un vrai plus en termes de communication, marketing, achats… Et il y a chez Gautier une vraie solidarité entre franchisés. Je ne regrette pas mon choix ! ». 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Les accélérateurs comme soutien au déploiement des start-up

Start up dans le BTP : s’adapter face à la crise

Start up dans le BTP : s’adapter face à la crise

IBAT solutions : un outil pour la gestion des dépenses des chantiers

IBAT solutions : un outil pour la gestion des dépenses des chantiers

Transition écologique : quel impact sur les métiers?

Transition écologique : quel impact sur les métiers?

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1790 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

BABOU HAYS Voir tous les recruteurs
Fermer X