emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Les salaires de la grande distribution

Secteur commercial et marketing : quels salaires pour les cadres ?

 | par 

Secteur commercial et marketing : quels salaires pour les cadres ?
Un tiers des cadres recrutés dans cette fonction réussissent à obtenir un salaire supérieur au maximum envisagé par le recruteur
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a rendu publique fin 2018 son étude sur l’emploi des cadres et leurs salaires par secteur. Dans le domaine commercial et marketing, la part variable est conséquente.

Les cadres en poste dans le secteur de la vente en magasin ont des revenus qui peuvent varier de 29 000 à 69 000 euros brut annuel. Cette moyenne peut augmenter en fonction de l’âge puisque les plus de 40 ans peuvent percevoir jusqu’à 80 000 euros brut annuel, voire 85 000 euros pour les hommes. Le salaire maximal moyen des femmes est quant à lui de 58 000 euros.

Un tiers des cadres recrutés dans cette fonction réussissent à obtenir un salaire supérieur au maximum envisagé par le recruteur. La raison ? Les profils recrutés s’avèrent plus expérimentés qu’en moyenne (64 % ont plus de cinq ans d’expérience) et sont donc en meilleure position pour négocier leur salaire. La fourchette de salaires envisagée au départ est toutefois parmi la plus faible de l’ensemble des fonctions de cadres. Le salaire moyen finalement obtenu correspond certes au maximum de la fourchette envisagée, à 36 000 euros, mais reste inférieur au salaire à l’embauche moyen des cadres (39 000 euros). Des commissions viennent toutefois compléter le salaire dans 42 % des cas.

Dans l’administration et la vente

Dans le domaine de l’administration des ventes et du service après-vente, le salaire annuel brut (fixe + variable) varie entre 34 000 et 76 000 euros selon l’expérience du cadre en poste, la part variable concernant 60 % d’entre eux. Les moins de 40 ans peuvent gagner jusqu’à 68 000 euros, tandis que le salaire annuel des plus de 50 ans peut atteindre jusqu’à 90 000 euros. Dans ce domaine, la part des femmes est supérieure à la moyenne, puisqu’elles sont 52 % à travailler à ce type de poste. Malgré tout, elles gagnent moins que leurs homologues masculins puisque leur salaire varie de 33 000 à 70 000 euros annuel brut, alors que les hommes touchent entre 37 000 et 90 000 euros. Dans 8 cas sur 10, le salaire à l’embauche correspond à la fourchette prévue. Cette fonction recrute une part importante de jeunes cadres, de un à cinq ans d’expérience, qui ont moins de marges de manœuvre et d’expérience pour négocier leur salaire. Mais les recruteurs se tournent aussi vers des cadres très expérimentés, de plus de vingt ans d’expérience.

Jusqu’à 90 000 euros pour les cadres commerciaux

Le salaire des cadres commerciaux en poste varie de 35 000 à 80 000 euros (fixe + variable), avec une part variable importante (77 %). Les moins de 30 ans peuvent gagner jusqu’à 51 000 euros brut annuel, mais à 50 ans et plus, le salaire peut atteindre jusqu’à 90 000 euros. La localisation géographique de l’entreprise influence le salaire. En Ile-de-France, il peut être compris entre 36 000 et 92 000 euros tandis qu’en province, il est situé, en moyenne, entre 33 000 et 72 000 euros. Le secteur d’activité fait également considérablement varier les salaires puisque dans le domaine informatique, les salaires peuvent atteindre jusqu’à 106 000 euros brut annuel, tandis que dans la communication et les médias, les cadres peuvent toucher au maximum 73 000 euros.

Au niveau de la direction commerciale et du marketing, les salaires sont plus élevés puisqu’ils varient de 48 000 à 120 000 euros brut annuel en fonction de l’expérience. Les plus de 50 ans peuvent même percevoir des salaires allant jusqu’à 130 000 euros. Le salaire des femmes reste néanmoins bien en-deçà de celui des hommes puisqu’il varie de 42 000 à 100 000 euros tandis que celui des hommes est compris entre 50 000 et 120 000 euros. Dans cette fonction, les salaires à l’embauche sont plus souvent qu’en moyenne revus à la hausse, dans 32 % des cas contre 24 %. Les cadres de 10 à 20 ans d’expérience, qui représentent plus de 40 % des recrutés, peuvent faire valoir leur expérience et sont souvent plus à l’aise pour négocier leur rémunération. Les recrutés disposent en outre plus souvent qu’en moyenne d’une expérience équivalente à celle attendue par le recruteur, dans 70 % des cas contre 55 %. Pour autant, le salaire moyen finalement obtenu (43 000 euros) se situe plutôt dans le bas de la fourchette envisagée. Mais la dispersion des salaires est toutefois forte : 80 % des salaires 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Intelligence artificielle et emploi : quelles innovations dans l’avenir du travail ?

Intelligence artificielle et emploi : quelles innovations dans l’avenir du travail ?

Feriez-vous un bon expert d’assurance ?

Feriez-vous un bon expert d’assurance ?

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

399 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X