emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa L'echo tourisique Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans l'industrie

Secteur industriel, politique handicap où en est-on ?

 | par 

Secteur industriel, politique handicap où en est-on ?
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Alors que s’ouvre la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées, qui a lieu du 13 au 19 novembre 2017, retour sur la situation de ces salariés dans l’industrie.

En septembre 2016, l’Union des industries et des métiers de la Métallurgie (UIMM) publiait son premier guide pratique consacré à l’insertion et au maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap dans la métallurgie. Une filière présente aussi bien dans les secteurs des transports, de l’aviation, que dans les équipements domotiques et mécaniques. En effet, l’UIMM représente 42 000 entreprises, soit 1,4 million de salariés. « Le taux d’emploi de personnes handicapées dans notre branche est de 4,3% en 2016 contre une moyenne nationale qui est  de 3,7% (source Agefiph)» avance Gilles Lodolo, son directeur de l’emploi et de la formation.
Bonne élève, la filière affiche des chiffres en hausse liés principalement « au cycle de vie d’une industrie longue qui a investi durablement dans ses métiers. Mais nous avons progressé de façon importante surtout depuis 2014. Le temps que les entreprises prennent la mesure de la mise en œuvre d’une politique handicap » ajoute Gilles Lodolo. En effet, la branche de la métallurgie a décidé, dans le cadre de son accord national du 12 décembre 2013, de mener une politique active en faveur du maintien dans l’emploi et de l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap. C’est pour poursuivre cet effort à destination des salariés et des entreprises de la branche que ce guide a été réalisé. Le  document est organisé en fiches pratiques et aborde des thèmes essentiels comme la déclaration obligatoire des travailleurs handicapés, le recrutement (comment trouver un candidat ou recourir à l’alternance), les formations dédiées, la sous-traitance, la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, etc. Ce guide fait aussi le point sur les obligations légales des employeurs, les modalités de déclarations et la contribution Agefiph.

Des préjugés persistants

La France compte aujourd’hui 870 000 personnes handicapées travaillant en entreprise. A l’échelle de l’Union Européenne, moins d’un adulte handicapé sur deux a un emploi (source : Eurostat, 2014 pour l’année 2011, pour une population de 15 à 64 ans déclarant avoir un handicap). Une situation due en partie à une méconnaissance aussi bien du côté des employeurs que des candidats. « 2,5% des personnes en situation de handicap seulement sont en fauteuil roulant. La notion de handicap recouvre des réalités très diverses insuffisamment connues » atteste Gilles Lodolo. Le handicap peut être moteur mais également auditif, visuel, psychique, il peut s’agir d’une déficience intellectuelle ou d’une maladie invalidante. Ainsi de nombreux postes de travail sont aménageables. Mais les candidats sont aussi insuffisamment informés ou se conforment à des préjugés courants dans le monde du travail. Ainsi, la filière  industrielle renvoie encore à une image éculée de métiers très manuels avec des machines. « Cette image est liée à une question de représentation générale de l’industrie » constate Gilles Lodolo. Et le  directeur de l’emploi et de la formation de l’UIMM d’ajouter « Le pôle formation de l’Eure a mis en place un dispositif d’accompagnement des apprentis souffrant de troubles dyslexiques. Le pôle formation d’Isère a développé une formation professionnelle autour de compétences en électronique,  dédiée à un public en situation de handicap, or, comme pour les non handicapés, nous peinons à remplir nos sessions de formation». La filière aéronautique et spatiale représentée par l’association Hanvol offre aujourd’hui aussi de nombreux débouchés. Créée en 2010 sous l'égide du Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (GIFAS) et à l'initiative de la profession aéronautique et spatiale, cet organisme favorise la formation et l'insertion de personnes en situation de handicap en recensant les contrats en alternance ouverts dans les entreprises adhérentes, en organisant des pré-recrutements auprès des organismes spécialisés et la sélection de candidats. Bref, en mettant en contact candidats et recruteurs.
 

Rapport de l’observatoire de l'UIMM
http://www.observatoire-metallurgie.fr/guides-rh/insertion-et-maintien-dans-l-emploi-des-personnes-en-situation-de-handicap
 
Semaine pour l’emploi des personnes handicapées
http://www.semaine-emploi-handicap.com
 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Bâtiment : où sont les femmes?

Bâtiment : où sont les femmes?

Le « verdissement » des métiers gagne du terrain

Le « verdissement » des métiers gagne du terrain

Le BIM en pratique chez Demathieu Bard

Le BIM en pratique chez Demathieu Bard

Une nouvelle approche pour dynamiser les ressources humaines

Une nouvelle approche pour dynamiser les ressources humaines

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1619 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X