emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Secteurs des NTIC : le moral est au beau fixe

Secteurs des NTIC : le moral est au beau fixe
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
Les patrons du secteur des NTIC affichent leur optimisme. Plus de la moitié prévoit d’embaucher cette année, d’après l’enquête annuelle d’Eurocom Worldwide.

 

L’activité pourrait bien redémarrer cette année dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Du moins, c’est ce que laisse croire la dernière enquête annuelle réalisée auprès des patrons du secteur, par le réseau international d’agences de communication, Eurocom Worldwide. 664 dirigeants d’entreprises dans 30 pays ont été interrogés au cours des 2 derniers mois. Et en vue des réponses, la température est plutôt bonne. Tout d’abord, la confiance revient. 61 % des personnes interrogées se sont en effet dites plus confiantes sur les perspectives du secteur pour l’année à venir. Ils ne sont que 8 % à rester inquiets pour l’avenir. Un retournement. « Lors d’une étude similaire réalisée début 2009, à peine 13 % des dirigeants interrogés se déclaraient confiants et près de la moitié moins confiante à propos des 12 mois suivant », commente Catherine Bienbeau, responsable de l’agence de communication Hardcom, partenaire pour l’enquête.

 

La confiance peut rapporter gros

L’optimisme retrouvé ne s’arrête pas aux frontières de l’entreprise. Si les dirigeants ont l’impression que 2011 sera moins terrible que les 2 années précédentes pour leur entreprise, c’est aussi parce qu’ils ressentent un mieux pour l’économie au niveau international et national. Les 2/3 pensent que l’économie mondiale est en train de sortir de la crise. 58 % estiment que leur pays est sorti de la récession.

La confiance peut rapporter gros. Car fort de leur optimisme, les dirigeants anticipent une reprise d’activité et donc d’embauches. Plus de la moitié (57 %) prévoit une augmentation des offres d’emploi, quand 9 % s’attendent à des réductions de postes. 34 % tablent sur un maintien du niveau d’emploi actuel.

Lucile Chevalier

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

1434 offres d’emploi en ligne

Fermer X