emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Sodexho mise sur l’apprentissage

 | par Isabel Soubelet

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En juin 2005, Sodexho a signé la Charte de l’apprentissage, comme d’autres grandes entreprises françaises. De mars à septembre, le groupe a recruté 200 jeunes en France, et 104 en Ile-de-France, dans le cadre de contrats en alternance, du CAP au bac + 5. Une façon de faire face à l’important turn-over du secteur comme l’explique Christian Lurson, directeur des ressources humaines pour l’Ile-de-France.
Le choix du développement de l’alternance se justifie par différents points. Du côté des jeunes, cela leur permet de préparer leur avenir et de découvrir une entreprise de l’intérieur. Du côté de l’entreprise, c’est un moyen d’anticiper les futurs recrutements. Cette démarche met en action de multiples acteurs : le jeune, le tuteur, le responsable de secteur, le responsable des ressources humaines.
« Notre objectif est d’augmenter le volume de recrutement par les contrats en alternance de 20 % par an. C’est une démarche de pré-emploi qui nous permet de répondre à la problématique du recrutement dans le secteur. L’apprentissage a toujours était présent dans le groupe mais cette montée en puissance implique une remobilisation des équipes de ressources humaines et des opérationnels. Sur le terrain, nous avons développé les partenariats avec les établissements notamment l’Utec (CFA hôtellerie, restauration, tourisme à Marne-la-Vallée), Tecomah (l’école de l’environnement et du cadre de vie à Jouy-en-Josas), l’EPMT (l’Ecole de Paris des métiers de la table), le CFA Belliard (Paris 18e). Nous avons, en parallèle, multiplié les contacts en direct, les opérations de communication sur les salons et même accueilli des enseignants en stage. Notre but n’est pas d'accumuler les actions ponctuelles mais bien de travailler en continu avec les CFA et les établissements pour mieux faire connaître Sodexho. C’est une démarche de moyen terme et long terme qui doit fidéliser les jeunes dans l’entreprise », souligne Christian Lurson. Sur les 104 apprentis recrutés en Ile-de-France, 50 % avaient un CAP-BEP, 29 % un Bac pro, 17 % un BTS, et 7 % une licence. La preuve concrète que l’alternance peut se faire à tous les niveaux. 

Sodexho en France c’est :
- 12 % du chiffre d'affaires du groupe soit 1,5 Md€
- 30 000 collaborateurs
- 3 000 sites
Sodexho en Ile-de-France c’est : 
- 377 M€ de chiffres d'affaires
- 6 700 collaborateurs
- 790 sites

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

99 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X