emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Sup Retail, un cursus pour les dirigeants de boutique

 | par NATHALIE TRAN

  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer
École - L'Institut supérieur de marketing du luxe ouvre une nouvelle filière destinée à former les futurs managers du commerce de détail. Cette formation supérieure accueillera ses premiers étudiants en janvier 2008.

Après Sup de Goût, créée il y a trois ans, l'Institut supérieur de marketing de luxe, émanation de l'EDC (École des dirigeants et créateurs d'entreprise), ouvre une seconde filière, Sup Retail, dédiée au commerce de détail. La première session démarrera en janvier prochain et s'adressera à la fois aux étudiants, aux professionnels en exercice qui souhaitent développer de nouvelles compétences, et à tous ceux qui veulent se lancer dans le retail. Afin de permettre aux personnes qui travaillent de poursuivre parallèlement leur activité, les cours se déroulent les mardis et jeudis de 18 h 30 à 21 h 30 et deux lundis par mois de 9 heures à 16 heures.

Répondre aux besoins du commerce de détail

« Sup Retail est une filière " professionnalisante " créée pour répondre aux besoins des entreprises en quête de responsables de boutique, directement opérationnels sur le terrain », insiste Florence Finance, directrice générale de l'EDC. Et leur offrir un vivier top niveau ! « Il n'y a pas aujourd'hui une entreprise qui ne recherche un manager de qualité, capable de faire rayonner l'enseigne à travers le réseau retail », souligne Michel Guten, président de l'Institut supérieur de marketing du luxe et vice-président du Comité des Champs-Élysées (lire l'entretien ci-contre).

Tous les secteurs sont concernés : mode et accessoires, parfums et cosmétiques, coiffure, horlogerie et joaillerie, gastronomie et vins, automobile, mobilier et décoration, banque, optique, pharmacie... « Quel que soit le domaine, il ne suffit plus d'avoir de bons produits et un bel emplacement. Aujourd'hui, l'équipe de vente et le manager qui l'anime font la différence. Pour une même marque, les résultats peuvent varier de 60 % d'une boutique à l'autre, selon le personnel de vente », constate Luc Rochereau, spécialiste du développement commercial et membre du comité scientifique de l'école.

Gérer sa boutique comme une entreprise

En résumé, il ne suffit plus d'ouvrir un magasin pour vendre, mais d'avoir une vraie démarche professionnelle et gérer sa boutique comme une entreprise.

Le programme de l'école est axé sur le management d'équipe, les relations avec les fournisseurs, la gestion des stocks, la sécurité, le merchandising, la nécessité de s'insérer dans la vie locale et, surtout, d'établir une relation privilégiée avec ses clients. « En France on raccompagne le client à la caisse, mais pas à la porte. Tout comme il n'y a jamais de vestiaires à l'entrée, comme dans les musées, pour lui permettre de se promener agréablement dans le magasin. Le programme tiendra compte de ces petits détails qui font le confort du client », précise Michel Guten.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

4967 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X