emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Trouver un travail via un réseau social

 | par Gwenole Guiomard

Trouver un travail via un réseau social
Pour être un bon candidat, il faut utiliser les réseaux sociaux.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les réseaux sociaux constituent de puissants leviers pour trouver un travail. Encore faut-il frapper aux bonnes portes et les utiliser avec soin.

LinkedIn et Viadeo sont les plus connus. Mais il en existe d’autres aux noms toujours très exotiques comme reseau-ingenieurs, worketer, Xing et autres Socialalumni. Ces réseaux sociaux ont débarqué en France il n’y a pas 5 ans. Et beaucoup prédisent qu’ils vont remplacer rapidement les sites de recrutement auprès des candidats et des recruteurs.

Conclusion, pour être un bon candidat, il faut en être et les utiliser avec soin. « Cela signifie préparer sa stratégie et son projet professionnel, conseille Bénédicte Poinsard, dirigeante d’attitude réseau. Sans cela, on explique mal ce qu’on fait et on a des chances d’être mal compris ».

Ensuite, il faut s’y abonner. « Pour participer à ces réseaux sociaux, mon premier conseil est de créer, c’est gratuit, son profil sur l’un de ces sites, précise Laurent Brouat, directeur de Link Humans, société de conseils et de formation sur le recrutement via les médias sociaux. Il a organisé le 24 novembre un colloque fort justement intitulé « le recrutement via les médias sociaux ». Il faut donc, et pour le moins, être présent sur Viadeo pour chercher du travail en France et sur LinkedIn si vous avez une ambition internationale. L’idée est de se faire repérer par un recruteur. Cela signifie s’y inscrire, y indiquer ses expériences, y placer sa photo, ses mots clés comme ingénieur, aéronautique, lean management par exemple. Puis expliquer sa carrière en 10 lignes et trois points : mon entreprise, mon travail et moi ».

 

Rien de miraculeux

Reste, alors, à faire vivre ce réseau. Car Viadeo et consorts n’ont rien de miraculeux. Ce sont des CV améliorés et interactifs qui ne s’animent que si on les utilise. Cela veut dire réseauter le plus possible. Une rencontre intéressante ? Elle sera intégrée au réseau pour entrer en relation. Ce doit être un réflexe carrière.

Au fur et à mesure, votre réseau social grandira et intégrera des spécialistes de votre secteur. Il faut réseauter finement. L’idée n’est pas de demander du travail mais de faire partie d’une communauté, de s’épauler, de se conseiller et de se donner des idées. Il faut apparaître à égalité avec l’autre. Il faut donner pour recevoir et ne surtout pas être quémandeur.

Pour trouver du travail via un réseau social, il y a deux maitres mots : implication et mobilisation permanente, commente Stéphanie Dupré Santa Maria, consultante à l’Apec spécialisée dans les réseaux sociaux. J’ai dans mon entourage des consultants spécialisés. Ils sont sur Twitter, Viadeo, LinkedIn, Facebook. Ils « réseautent » tous les jours, au minimum 20 à 30 minutes. L’idéal est de se rendre sur son site plusieurs fois par jour. Les pics d’audience se situent à 3 moments de la journée : vers 11h/11h30 ; 14h30/15h et 16h30/17h ».

Pour s’emparer de cet outil « passerelle »,   il faut pouvoir également renouveler en permanence sa démarche. Par exemple en s’interrogeant sur les éléments récents pouvant offrir un éclairage nouveau sur ses compétences…

« Enfin, concluent Anthony Babkine et Mounira Hamdi, auteurs de « Bien gérer sa réputation sur Internet », il faut faire très attention à soigner ses interventions. Car sans la qualité, attention à l’effet boomerang. D’où la nécessité de tourner 7 fois sa souris avant de cliquer pour garder une crédibilité numérique ». C’est comme cela que l’on se fait repérer par un recruteur.

 

 

Choisir le bon réseau

Il faut choisir son réseau selon sa stratégie. Si l’on souhaite travailler dans le monde germanophone, on s’inscrira sur Xing qui est le réseau leaderoutre-Rhin. Si l’on travaille dans l’industrie, il faudra choisir linkedIn pour travailler à l’international, Viadeo pour la France,réseau-ingenieurs pour les ingénieurs, worketer pour les cadres de la technologie,Weavlink ou Socialalumni pour les titulaires de diplômes des grandes écoles. L’important resterade faire des choix et ne pas se disperser. Choisir deux réseaux est déjàbeaucoup. Mieux vaut faire de la qualité que de la quantité.

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

4 enjeux majeurs dans le recrutement de cadres

4 enjeux majeurs dans le recrutement de cadres

8 choses à savoir pour mieux se faire recruter

8 choses à savoir pour mieux se faire recruter

Comment le nouvel ordre mondial façonne le recrutement de demain ?

Comment le nouvel ordre mondial façonne le recrutement de demain ?

Première édition du baromètre des soft skills

Première édition du baromètre des soft skills

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

8064 offres d’emploi en ligne

Fermer X