emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Un non cadre touche en moyenne 1541 euros bruts par mois

 | par Lucile Chevalier

Un non cadre touche en moyenne 1541 euros bruts par mois
Pour realiser des pieces de structure complexes en materiaux composites, de nouveaux procedes industriels sont en cours de mise au point : placement et tissage en 3 dimensions des fibres de carbone, polymerisation en autoclave geant, injection de resine... machine de drapage airbus
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Le salaire mensuel moyen d’un non-cadre s’est élevé, en 2014, à 1 541 euros brut par mois. C’est 1,25 % de plus qu’en 2013. C’est aussi 6,6 % de plus que le Smic selon une étude de Randstad. Les ouvriers qualifiés ont connu la hausse salariale la plus forte.

 

En 2014, un salarié non cadre gagnait en moyenne 1541 euros bruts par mois, soit 6,6 % de plus que le Smic, et 1,25 % de plus que l’an dernier, annonce le dernier baromètre Randstad*. Pour Mickaël Hoffman-Hervé, directeur général délégué en charge des ressources humaines du groupe Randstad France, il y a deux manières d’analyser ces résultats. On peut choisir de voir le verre à moitié plein : « formellement, et malgré une reprise qui tarde à se matérialiser, le bulletin de salaire des 18,8 millions de salariés non cadre reste orienté à la hausse. Confortant ainsi la thèse selon laquelle les salaires en France, opposent une certaine forme d’inertie face à une conjoncture même dégradée ». On peut aussi voir le verre à moitié vide : « depuis 2011, la revalorisation des salaires non cadres faiblit année après année. La France, dans cette hypothèse, serait à son tour rattrapée par la modération salariale » expose Mickaël Hoffman-Hervé.

 

1765 euros bruts par mois pour les professions intermédiaires

Il est vrai que cette année encore les salaires des non cadres marquent le pas. En 2013, la rémunération moyenne avait augmenté de 1,8 % par rapport à l’année précédente. En 2012, la hausse était de 2,2 % et en 2011 de 2,4 %. Il faut dire le contexte n’est pas des plus propice. La croissance est à l’arrêt, le taux de chômage reste élevé quand le taux d’inflation reste bas. Cette réunion de facteurs a toujours débouché sur des hausses très modérées des salaires. A cela, il faut ajouter, la faible revalorisation du Smic, le 1er janvier dernier (+ 1 %). Trop faible pour « dynamiser les salaires des ouvriers, employés et professions intermédiaires, comme c’était le cas auparavant » indique l’étude. Les mieux lotis sont les ouvriers qualifiés. Ils ont connu la plus forte augmentation : + 1,29 %. Leur salaire moyen est de 1559 euros bruts par mois. Celui des professions intermédiaires atteint les 1765 euros bruts par mois (+ 0,88 % par rapport à 2013). Les ouvriers non qualifiés, quant à eux, gagnent en moyenne 1510 euros bruts par mois (+ 1,22 %). En moyenne, les salariés non cadre ont vu leur pouvoir d’achat gagner 0,65 % en 2014.

* Étude non déclarative s’appuyant sur des salaires réels et constatés, extraits de 1,3 million de fiches de paie.

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Covid-19 : quel impact sur les jeunes diplômés ?

Covid-19 : quel impact sur les jeunes diplômés ?

Oui, être bien dans son travail rend plus performant

Oui, être bien dans son travail rend plus performant

Intérim : Alphyr devient Mistertemp’ group

Intérim : Alphyr devient Mistertemp’ group

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

45 000 postes à pourvoir au salon Top Recrutement!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5027 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X