emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Un tiers des salariés n’ont pas été formés depuis au moins 3 ans

Un tiers des salariés n’ont pas été formés depuis au moins 3 ans
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

A quelques mois de la réforme de la formation professionnelle, Demos dresse un portrait de la formation en entreprise. Quel est le rôle du salarié ? Quels sont les objectifs des formations ? Combien de salariés sont formés chaque année ?

Réduire les inégalités d’accès, donner aux salariés des outils afin qu’ils soient acteurs de leur formation… En 2014, la formation professionnelle sera réformée pour le mieux. C’est du moins le souhait du gouvernement. Mais aujourd’hui, comment se déroule la politique de formation au sein d’une entreprise ?

Globalement, ni salariés, ni responsables de formation interviewés par Demos ne se plaignent trop. Les salariés qui le veulent ont accès aux cursus. 74 % des salariés interrogés estiment en effet que l’accès y est plutôt facile. 79 % des responsables de formation font le même constat. Même la crise n’a semble-t-il pas entamé la bonne volonté en matière de formation. 44 % des responsables de formation sondés déclarent que depuis 3 ans, les moyens alloués à la formation sont stables. 21 % estiment même qu’ils sont en progression. « L’affirmation selon laquelle la formation serait un des premiers budgets qui souffre en cas de restrictions budgétaires ne se vérifie pas », analyse Jean-Pierre Willems, expert en droit social et RH. Tout irait donc pour le mieux.

 

Un tiers des salariés pas formés depuis 3 ans

Vraiment ? Car si les salariés déclarent l’accès à la formation facile, dans la pratique, il semble toutefois que les chosent ne sont pas si faciles. Car, ils regrettent entre autres le manque d’information sur les différentes possibilités de formation, et les lacunes dans la communication du plan de formation et de ses objectifs. D’ailleurs, les responsables de formation l’admettent. Si le taux d’accès en formation est globalement bon – comme le souligne l’enquête « les taux d’accès en formation dans les entreprises des responsables de formation répondant à l’enquête sont supérieurs à la moyenne nationale qui oscille entre 35 et 40 % -, il y a quand même un tiers des salariés qui n’ont pas suivi de formation depuis au moins 3 ans.

 

L’entretien annuel

Il faut le dire aux salariés, s’ils veulent que leur formation soit accepté, il n’y pas 36 moyens. Tout d’abord, il faut oublier le DIF. 54 % des salariés sondés ont déjà fait une ou plusieurs demandes. Un peu moins des 2/3 (60 %) des demandes ont été acceptées. Et le Dif, de toute façon, vit ses dernières heures. Il devrait être supprimé avec la nouvelle réforme de la formation professionnelle. Pour obtenir une formation, il faut en parler lors de l’entretien annuel avec son manager. 63 % des salariés sondés déclarent en effet que la question de la formation y est systématiquement abordée. D’ailleurs, pour connaître le plan de formation de son entreprise et ses objectifs, il faut aller s’enquérir de l’information auprès de son manager. 47 % des responsables de formation interviewés déclarent en effet communiquer sur le sujet aux managers. Seulement 31 % d’entre eux disent communiquer ces informations à l’ensemble des salariés.

 

Des effets peu mesurés

Ensuite, il faut bien entendu, que la formation réponde aux objectifs de l’entreprise. Et pour les responsables de formation, une formation sert à « développer la performance, à accompagner les projets de l’entreprise ». Bref « à accompagner le présent. Le responsable de formation est manifestement centré davantage dans une logique de ‘juste à temps’ que dans une logique d’anticipation » constate Jean-Pierre Willems.

Enfin, si la formation est acceptée, 30 % des salariés sont alors informés sur l’objectif de la formation, 29% sur sa durée, 19 % sur les modalités pédagogique et seulement 13 % sur les résultats attendus de la formation. « C’est un constat récurrent en matière de formation : les responsables formations maîtrisent beaucoup mieux l’amont et la production de la formation que l’aval, l’impact, l’efficacité et les effets » conclut Demos.

 

Lucile Chevalier

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Le compte professionnel de formation : moins de 3% des actifs font valoir leurs droits

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Quelles sont les envies de reconversion des Français ?

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

Mettez votre Ikigaï au service de votre réussite professionnelle!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

12334 offres d’emploi en ligne

Fermer X