emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires

 | par 

Une nouvelle formation dédiée à la conception des navires
L’objectif de ce campus est de rendre attractif les métiers des industries navales
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

En septembre 2018, la première promotion de techniciens « intégrateur-projecteur » a été accueillie sur le site de Cherbourg de Naval group. L’entreprise de haute technologie dans les systèmes navals de défense s’est fixée pour objectif, en partenariat avec la Région, de constituer une « école des métiers de la conception navale ». 

Afin d’accompagner la réalisation de ses programmes navals, Naval Group et toute la filière des industries de la mer se sont engagés dans une forte dynamique de recrutements des métiers de conception et de production. C’est d’ailleurs pour répondre à ce besoin en main d’œuvre qualifiée que le groupe a décidé d’être pleinement acteur de la création du « Campus des industries navales » avec le soutien des régions du littoral (Bretagne, Normandie, Nouvelle-Aquitaine et Pays de la Loire) et des groupements professionnels.

Combler les déficits

L’objectif de ce campus est de rendre attractif les métiers des industries navales, d’offrir des débouchés aux jeunes et de permettre aux entreprises de recruter sur des métiers en tension. Le projet fédère 4 000 industriels et aura pour port d'attache Brest, vitrine de ce campus interrégional qui vise environ 1000 personnes formées par an. « Pour concevoir et réaliser les futurs navires de nos clients en France et à l’international, nous avons besoin de disposer de nombreuses compétences, a rappelé Hervé Guillou, président-directeur général de Naval Group et président du Comité stratégique de la filière des industries de la mer. Dans ce cadre, nous sommes fiers aujourd’hui, en étroite relation avec nos partenaires, au premier rang desquels la Région Normandie, d’accueillir les élèves de la première promotion d’intégrateurs-projeteurs. »

Les partenaires ont l’ambition de faire naître, dans le cadre du Campus des industries navales, de multiples formations attractives et valorisantes répondant aux besoins des industriels, du Groupement des industries de construction et activités navales (GICAN) et de la filière des industries de la mer. Mais cette nouvelle formation, celle d’intégrateur-projecteur, « s’inscrit dans la stratégie maritime de la Région Normandie et préfigure un ensemble de formations dans le cadre du campus des industries navales », précise David Margueritte, vice-président de la Région Normandie, en charge de la formation et de l’apprentissage.

Le métier d’intégrateur-projeteur

Le métier d’intégrateur-projeteur consiste à réaliser au sein d’une maquette numérique 3D l’intégration géographique et volumique des matériels et des réseaux (air, électricité, fluides) d’un sous-marin. Le technicien intégrateur-projeteur évolue dans un univers de haute technologie et joue un rôle clé, au carrefour des nombreux métiers et spécialités qui contribuent à la conception d’un sous-marin. Il doit tenir compte des exigences de performance, de montage, d’agencement, de sécurité, de maintenance. C’est un métier spécifique nécessitant des connaissances techniques pointues.

La première promotion est composée de vingt élèves, recrutés à un niveau bac+2 en contrat de professionnalisation et encadrés par une équipe pédagogique constituée de référents spécialistes du domaine. Au cours des douze mois de formation, une partie théorique leur permettra d’acquérir les bases du métier et l’autre partie, en entreprise – dans des locaux spécifiquement aménagés au sein de Naval Group –, leur permettra de mettre en pratique les connaissances acquises. Cette formation est certifiée au niveau bac+3 par l’UIMM.

Les autres métiers

L'équipe du Campus des industries navales a par ailleurs identifié deux types de métiers en tension : ceux qui souffrent d'une mauvaise image et ceux qui, très nouveaux, n'ont pas de formations correspondantes. Chaudronnier, soudeur, tuyauteur, mécanicien naval, mécatronicien naval, peintre, appareilleur, supervision, qualiticien, technicien d’étude/projeteur, technicien d’étude/ emménageur, technicien de maintenance (MCO) sont autant de métiers pour lesquels des formations sont accessibles sur le Campus des industries navales. 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Intelligence artificielle et emploi : quelles innovations dans l’avenir du travail ?

Intelligence artificielle et emploi : quelles innovations dans l’avenir du travail ?

Feriez-vous un bon expert d’assurance ?

Feriez-vous un bon expert d’assurance ?

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Les entreprises à la recherche de...paveurs!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

Romane Igonon a reçu le prix du mérite du stand BTP!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

691 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X