emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Travailler dans l'industrie

Une start up jette les clés de son bureau

 | par Christine CATHIARD

Une start up jette les clés de son bureau
Les collaborateurs y voient de nombreux bénéfices comme de ne plus passer 1 h 30 par jour dans les transports
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Après Twitter, Square et Facebook aux Etats-Unis, c'est au tour de Wizi en France d'annoncer le télétravail permanent ! La startup immobilière vient en effet de renoncer à son openspace à Bagneux (région parisienne).

« Le confinement nous a administré la preuve que le télétravail ne présente pratiquement que des avantages, explique Julien Lozano, CEO de Wizi. Les collaborateurs y voient de nombreux bénéfices comme de ne plus passer 1 h 30 par jour dans les transports. » Et aussi plus de liberté ! « Une collaboratrice a pu enfin prendre le chien dont elle rêvait », sourit Julien Lozano. 
 
Pour autant, pour créer le sentiment d'appartenance et renforcer l'esprit l‘équipe, les rencontres physiques restent primordiales. Et en la matière, les petits carrés de la visioconférence ne remplacent pas le présentiel. « Nous allons établir un mix où la règle sera le télétravail et l'exception des rencontres, des séminaires et des formations en présentiel, tous les 15 jours, dans des endroits différents et potentiellement sympas ».
Pour cette start-up employant 10 collaborateurs de moins de 30 ans, le gain de loyer est d'ores et déjà significatif : il représente une économie d'environ 40 000 euros par an. 
 
Désormais libérée de tout lien avec le marché de l'immobilier, Wizi continuera néanmoins à en faire son métier. Cette nouvelle plateforme dématérialise l'intégralité des étapes d'une location longue durée entre particuliers, de la rédaction de l'annonce à la signature électronique du bail, puis à la gestion du bien. Sécurisant les propriétaires et les locataires, la startup assure aux propriétaires que le loyer sera bien payé le 5 de chaque mois et en n'exige ni garant ni CDI pour valider le dossier d'un locataire.

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Groupe Barrière déploie son quatrième accord handicap

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Le Club Génération Industrie publie trois books à destination des industriels

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Simulation de gestion de crise pour les étudiants de l’Inseec

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

Crise sanitaire : la mobilité interne à privilégier chez les cadres

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

464 offres d’emploi en ligne

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X