emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur
Une marque du réseau Emploipro.fr

Recrutement dans la grande distribution

Vendeurs : 100 000 recrutements d’ici 2022

 | par Laure Martin

Vendeurs : 100 000 recrutements d’ici 2022
Dans les années à venir les vendeurs seront amenés à s’adapter au commerce électronique.
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Les métiers du commerce devraient bénéficier, sur la période 2012-2022, d’une forte croissance de l’emploi. 276 000 emplois supplémentaires devraient être créés dont 100 000 pour les vendeurs.

En forte croissance sur les quinze dernières années, le nombre de vendeurs devrait poursuivre sa progression, offrant 100 000 emplois supplémentaires entre 2012 et 2022 (+ 1,1 %). En magasin ou à distance, les vendeurs exercent dans des domaines variés (alimentation, vêtements, équipements du foyer, bricolage, fleurs, articles de sport ou encore biens culturels), plus ou moins dynamiques.

Commerce électronique et nouvelles technologies

Dans les années à venir les vendeurs seront amenés à s’adapter au commerce électronique et aux nouvelles technologies, qui feront évoluer les métiers de la vente et favoriseront en outre d’autres types de métiers, en particulier ceux de la logistique (préparation de commande).

À cet égard, la diversification des modes de vente et l’essor du marketing « muliticanal », combinant magasins physiques et boutiques en ligne est une évolution importante qui affectera l’emploi, dans une mesure encore difficile à apprécier.

Un turn-over important

Les métiers de la vente recrutent de nombreux jeunes avec un turnover important. La proportion de débutants parmi les caissiers, employés de libre-service ou vendeurs, est élevée. Ces métiers accueillent aussi un grand nombre de jeunes encore en cours d’études initiales - près de 9 % des effectifs en moyenne sur l’année.

Cette diversité révèle le caractère parfois transitoire de ces métiers dans les parcours professionnels des jeunes. Elle reflète aussi, pour les vendeurs notamment, la diversité du métier, celui-ci pouvant exiger des compétences différentes selon la clientèle et le type de produit vendu.

27% sans diplôme, une majorité des femmes

Ainsi, 27 % des jeunes vendeurs de produits alimentaires ne disposent d’aucun diplôme ou uniquement du brevet des collèges, alors que cette proportion ne dépasse pas 14 % pour les autres catégories de vendeurs.

Les femmes sont actuellement majoritaires dans le domaine du commerce (53 %) et devraient le rester à l’horizon 2022. Formant plus des trois quarts des effectifs parmi les caissiers, employés de libre-service et vendeurs, elles occupent en 2010-2012 trois emplois de cadres sur dix. Mais l’écart devrait s’atténuer d’ici 2022.

Source : Rapport du groupe Prospective des métiers et qualification de la DARES – Les métiers en 2022 - avril 2015 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

MisterTemp' s'impose dans le BTP

MisterTemp' s'impose dans le BTP

Rémunération : les mobilités qui payent

Rémunération : les mobilités qui payent

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Emploi : dois-je m’inquiéter après 45 ans ?

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

Métallerie : du chef de chantier au chargé d’affaires

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

378 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X