emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

L'argus de l'assurance L'usine nouvelle Lsa Neo restauration Le Moniteur

Vers une faible augmentation des salaires cadres en 2015

 | par 

Vers une faible augmentation des salaires cadres en 2015
  • partager avec Facebook
  • partagez avec twitter
  • partager avec google +
  • partager par email
  • imprimer

Cette année, les cadres auraient vu leur rémunération s’étoffer légèrement : + 0, 9 % par rapport à 2013. Ce n’est pas beaucoup. En 2015, il ne faudrait guère s’attendre à plus, indique le cabinet de recrutement Expectra dans son dernier baromètre.

 

Cette année, les salaires des cadres ont augmenté de 0,9 %, indique le cabinet de recrutement Expectra, dans sa 12ème édition de son baromètre*. Les cadres ont connu pire. Au plus fort de la crise en 2009 et en 2010, leur salaires avaient même baissé : respectivement de 1,6 % et 1,9 %. Mais ils ont aussi connu mieux. En 2011, on aurait même pu croire qu’enfin les entreprises renouaient avec leurs habitudes pré-crise, avec des augmentations tournant autour des 3 %. Ainsi en 2011, les salaires des cadres avaient grimpé de 2, 9 %. Et en 2012, la hausse était de 2,4 %. Il n’en a rien été, une année plus tard, les salaires stagnaient presque (+ 0, 5 % en 2013). En 2014, donc c’est un peu mieux. Et pour 2015, il ne faut pas s’attendre à des miracles, prévient Expectra. La hausse de salaire, faible en 2014, « s’inscrit dans un environnement économique hexagonal privé de moteur où la croissance, de ce fait, ne décolle pas. Cette méforme entretient en outre l’inertie de l’inflation qui, à son tour, freine l’évolution des salaires. Ainsi, grandes entreprises et PME n’ont souvent d’autre choix que d’adopter des politiques salariales prudentes, marquées du sceau de la maîtrise des coûts. Les salaires des cadres ne devraient retrouver vigueur et dynamisme qu’à la faveur d’un retour de la croissance », déclare Didier Gaillard, directeur général d’Expectra.

Les hausses de salaires par secteur

Voici, dans l'ordre, les secteurs qui ont connu la plus grande croissance salariale entre 2013 et 2014.

1. RH & Juridique = + 1,51 % en 2014 contre + 0,2 % en 2013.

2. Commercial & Marketing = + 1,29 % en 2014 contre + 0,4 % en 2013.

3. Ingénierie & Industrie = + 0,86 % en 2014 contre 0,4 % en 2013.

4. Comptabilité & Finance = + 0, 82 % en 2014 contre 0,6 % en 2013.

5. Informatique & Telecoms = + 0,7 % en 2014 contre 1,8 % en 2013.

Le secteur RH & Juridique

La prudence s’applique à l’ensemble des secteurs. « Les disparités sectorielles se resserrent », pointe ainsi le cabinet Expectra. Le secteur RH & Juridique affiche la meilleure revalorisation des salaires avec + 1,51 % d’augmentation annuelle. A l’autre bout, le secteur Informatique & Telecoms est crédité de la plus faible augmentation, soit + 0,7 %. Ainsi, moins d’un point sépare le secteur champion du bonnet d’âne. « En 2013, cet écart était deux fois plus important » ajoute l’étude.

 

Chef de produit

Côté métiers, ceux de la force commerciale semblent mieux tirer leur épingle du jeu que les autres. Le chef de produit obtient la 1ère place du podium. En 2014, le salaire médian y est de 41 370 euros bruts annuels, soit une hausse de 5,6 % par rapport à 2013. Le chargé d’affaires le suit à la 4ème place, après les postes de comptabilité et d’ingénieur méthode. Le salaire médian d’un chargé d’affaire atteint les 41 130 euros annuels bruts, soit une hausse de 3, 5 % par rapport à l’an dernier. Ces hausses « signalent la volonté des entreprises de maximiser leur portefeuille existant en s’appuyant sur des efforts accrus de marketing ou de vente. Et ce faute d’avoir, le plus souvent, les marges de manœuvre financières pour développer de nouveaux services et/ou produits » en conclut l’étude.

Dans la famille des ingénieurs, l’ingénieur méthode est celui qui s’en sort le mieux. En 2014, son salaire médian atteint les 38 810 euros bruts annuels (soit + 3,8 % par rapport à 2013). Et là encore, il faut y voir un signe de prudence et d’inquiétude des entreprises. « Dans un contexte de recherche de compétitivité, elles optimisent leurs coûts de production en agissant principalement sur deux leviers. D’une part les méthodes et les process et d’autre part sur la supply chain » analyse le cabinet Expectra.

Top 5 des métiers

Voci les 5 métiers qui ont connu la plus forte augmentation salariale entre 2013 et 2014. En prime, Expectra a aussi indiqué le salaire médian de chaque fonction…

1. Le chef de produit : 41 370 bruts annuels de salaire médian en 2014 (+ 5,6 % par rapport à 2013)

2. Responsable comptabilité : 42 350 bruts annuels de salaire médian en 2014 (+ 4,5 % par rapport à 2013)

3. Ingénieur méthode : 38 810 bruts annuels de salaire médian en 2014 (+3,8 % par rapport à 2013).

4. Chargé d’affaires : 41 130 bruts annuels de salaire médian en 2014  (+3,5 % par rapport à 2013)

5. Architecte technique : 44 610 bruts annuels de salaire médian en 2014 (+3,3 % par rapport à 2013)

 

 

 

 

Partagez cet article

NEWSLETTER

Cet article vous a plu ?
Abonnez-vous à la newsletter !

Vous aimerez aussi

Office manager : qui sont-ils ?

Office manager : qui sont-ils ? 

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

[Publi-rédactionnel] “Chez MODIS, nous sommes convaincus que de la différence de chacun naît la réussite de tous ! ”

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

Trop d’heures sup’ ne vous vaudra pas une promotion

J’ai décidé d’être heureux au travail!

J’ai décidé d’être heureux au travail!

GRATUITL'aéronautique recrute mais manque de candidats

Déposez votre cv et devenez visible des recruteurs

Je dépose mon cv
Suivez-nous sur Facebook !

5055 offres d’emploi en ligne

Les entreprises qui recrutent

Voir tous les recruteurs

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
Fermer X