emploipro.fr le site d’offres d’emploi professionnelles des magazines

Salon de l’emploi Top recrutement

Le 22 mars 2018
09h30 - 17h30
Espace Grande Arche - La Défense

Inscription gratuite

Organisé par la presse professionnelle, top recrutement cest 300 recruteurs chaque année

Sous le patronage du Ministère du Travail

10 minutes chrono pour convaincre un recruteur

La plupart des recruteurs avouent se faire une idée du candidat dès les premières minutes. Alors pour les convaincre en seulement 10 minutes, voici comment réussir. Top chrono !

Minute 1 : Votre courte présentation doit commencer par votre identité puis votre formation. N’énumérez surtout pas vos diplômes, expliquez-les. Dites en une phrase pourquoi vous avez suivie telle ou telle voie.

Minutes 2 à 5 : Ayez bien en tête quelques éléments clés de votre parcours. Pas la peine de lister vos expériences de manière chronologique. Choisissez en 2 ou 3 parmi celles qui ont le plus de chance d’intéresser le recruteur. Pour les identifier, il vous faut bien retenir les prérequis du poste proposé. Pour cela : relisez l’annonce, identifiez les mots-clés et surtout le champs lexical utilisé par l’entreprise pour le réemployer en entretien. Parler le langage du recruteur est un véritable atout ! Faites un tour sur le site de l’entreprise et ses réseaux sociaux. Consultez les profils linkedin des salariés qui travaillent sur des postes similaires ou dans le même domaine.
Précisez impérativement les noms des entreprises qui vous ont employé. Si celles-ci sont confidentielles, indiquez leur taille (nombre d’employés), leur chiffre d’affaires et surtout le secteur d’activité.
Enfin, si vous n’avez pas beaucoup d’expérience, choisissez de développer un stage ou une activité activité extra-professionnelle qui pourrait intéresser le recruteur.

Minutes 5 à 8 : Abordez la question de vos compétences en prenant bien garde au vocabulaire que vous utilisez. Si vous avez un profil d’ « acheteur », il paraitra plutôt bizarre que vous n’employiez pas des mots-clés tels que « matières premières », « achat direct » ou « gestion de stock ». Choisissez un vocabulaire et un ou deux exemples de réalisation qui permettront de compléter vos expériences. Si vous êtes commercial mettez en avant les résultats obtenus : « j’ai X années d’expérience de vente », « j’ai une bonne connaissance du marché asiatique ». Si vous êtes dans le domaine RH, précisez le nombre de collaborateurs que vous avez accompagnés, les équipes que vous avez constituées. Si vous avez été business développeur pour une start-up donnez des chiffres « j’ai participé à X augmentation client ». Dans le cas où votre profil ne s’accorde pas avec des objectifs chiffrés, mettez en avant les outils que vous avez appris à maîtriser, un logiciel, une procédure…
C’est par ces exemples très concrets que vous aurez une chance de vous distinguer.

Minutes 8 à 10 : terminez par votre motivation pour le poste. Comment vous le voyez. Votre attirance peut être lié à des critères géographiques, à des évolutions possibles, à la rémunération. Argumentez votre intérêt pour l’entreprise et posez une ou deux questions au recruteur pour débuter l’échange. Vous avez fait le plus gros du travail, à lui de vous interroger.
Lorsque cet argumentaire est bien rôdé, répétez-le à voix haute en vous chronométrant. Inutile de l’apprendre par cœur au risque d’avoir l’air d’un enfant récitant sa poésie, mais retenez les passages importants et les mots-clés à ne pas oublier en vous laissant une marge d’improvisation.

Julie Krassovsky

Ingénieurs et techniciens Fonctions managériales et commerciales Experts en assurance, banque, finance Handicap Emploi public Retrouvez aussi ... L’Espace Conseils